Archives du mot-clé Turbo 3.6

Quand le sultan de Bruneï s’offrait une 964 Turbo 3.6…

Temps de lecture estimé: 2’00

Qu’il peut être plaisant d’être la tête couronnée d’un micro-état pétrolier aux rentes colossales. Entre autres privilèges, cela permet de ponctionner quelques recettes régaliennes afin de se faire un petit plaisir en s’offrant une 964 Turbo 3.6 flambant neuve. Mais puisque nous parlons d’un souverain, il semblait évident que l’auto en question se garderait bien de rester aussi banale que ses consoeurs. Pour un homme privilégié, on ne pouvait espérer moins qu’une auto absolument unique.

2_10797

Notre cher sultan doit bien rire s’il a l’occasion d’observer cette mode poussant les clients collectionneurs à s’offrir des autos de plus en plus exclusives, aux couleurs uniques. Non pas que cela soit critiquable, bien au contraire, mais le sultan de Bruneï se sera montré précurseur en la matière. Nous avons dit maintes fois que nous n’aimions la Turbo 3.6 qu’en noir, intérieur noir. Mais celle-ci dispose de solides arguments afin de nous faire changer d’avis. A-t-on jamais vu plus belle Turbo 3.6 que celle-ci, drapée d’un sublime Bleu Horizon métallisé? Nous vous mettons au défi de trouver plus élégant…

1_10797

La livrée est d’autant plus mise en valeur que les jantes Speedline polies sont bien évidemment au menu, mais la sellerie en cuir souple Bleu Marine parachève un tableau qui nous laisse rêveur. Il est toutefois plus surprenant de noter un traitement de l’habitacle remarquablement sobre. Que l’on nous pardonne ce cliché, mais les têtes couronnées de ces petits états souverains se montrent habituellement plus ambitieuses dans le traitement de l’habitacle. On connut même une 966 habillée d’un intérieur cuir aux couleur du sultanat d’Oman. Vert, blanc, et rouge…

12_10797

Mais puisque le sultan semblait avoir opté pour la carte de la sobriété et de l’élégance, il était bien nécessaire que notre Turbo 3.6, en dépit de son allure ravageuse, sanctifie davantage son caractère unique. Pour cela, il allait falloir dégainer une arme secrète, que bien peu de Turbo peuvent se targuer de posséder aujourd’hui…

13_10797

Un jeu de bagages sur mesure? Un échappement en or massif? Un volant serti de diamants? Après tout, il s’agit d’une énième commande d’un prince excentrique! Non, il s’agit bien d’un équipement de grande qualité reconnu et désiré par les amateurs de Turbo du monde entier. Le code option X88 vous dit-il quelque chose? Certains de nos lecteurs dont les yeux s’illuminent viennent de reconnaître le rarissime kit moteur permettant à la Turbo 3.6 de gagner 30ch, portant la puissance totale à 385ch. Ce qui n’est pas sans rappeler l’affolante Turbo S Leichtbau. Le  kit X88 est en quelque sorte le Saint-Graal de la 964 Turbo 3.6, puisque 55 exemplaires seulement furent équipés de ce rarissime kit moteur  facturé au prix fort, sur un total de 1437 autos produites.

5_10797

Ainsi donc, cette Turbo 3.6 bleu Horizon a tout bon. Ne parlons même pas de son état de conservation irréprochable, ou de ses équipements uniques, tout y est. A l’exception d’un point essentiel. Et vous l’aurez tous remarqué, cette 964 possède un volant installé du mauvais côté. Eh oui, il fallait bien que notre cher sultan rate un petit quelque chose en passant commande! Quoi qu’il en soit, l’auto était si étonnante qu’elle n’en méritait pas moins une apparition dans nos colonnes.  Cela est bien dommage, mais rassurez-vous, une noire fera parfaitement l’affaire. Heureux propriétaires…

L’auto est à vendre chez JD Classics

964 Turbo 3.6: rêve de gosse

Temps de lecture estimé: 3’00

Tout semble déjà avoir été dit au sujet de la Turbo 3.6, à tel point que sa cote d’amour dépasse l’entendement. Afin de vous en rendre compte, imaginez simplement qu’une Turbo 3.6 se négocie désormais à un prix deux fois plus élevé qu’une 964 Turbo 3.3… Cela se passe de tout commentaire. La 964 Turbo 3.6 est une légende, l’aboutissement d’une génération de moteurs monoturbo d’une brutalité inégalée. Que peut-on bien ajouter? Peut-être les méditations oniriques d’un gamin rêveur…

www.pannhorst-classics.com

Je n’arrive pas à imaginer la Turbo 3.6 autrement qu’en noir, intérieur noir. Une combinaison triste, d’autant plus surprenante que je suis habituellement en guerre contre les couleurs sombres. Et vous n’imaginez pas à quel point il a été difficile de dénicher une aussi belle Turbo répondant à la combinaison de couleurs souhaitée. A croire que pour ladite Turbo, la combinaison noir-noir est subitement devenue prohibée. Pourtant, cette livrée noire d’une grande élégance met particulièrement en valeur le principal atout de la Turbo 3.6: ses jantes Speedline de 18 pouces qui, combinées à une caisse rabaissée, suffisent à diaboliser cette 964 parmi les plus furieuses.

www.pannhorst-classics.com

Mais pourquoi diable rêver d’une Turbo 3.6 entièrement noire? Les jeunes de ma trempe, et quelques moins jeunes ne s’y tromperont pas, car la réponse tient en deux mots: Bad Boys! Loin d’être un grand classique, ce film réalisé en 1995 par Michael Bay et dopé aux anabolisants, dont le scénario consiste à tirer sur tout ce qui bouge, affiche une distribution de rêve. Certes, on y retrouve Will Smith, mais surtout Will Smith au volant de la fameuse 964 Turbo 3.6 noire. Porsche a-t-il poussé ses pions à l’époque afin de voir la Turbo mise en valeur? Nous le saurons certainement un jour… Cela étant, les amoureux de belles autos n’oublieront certainement jamais à quel point la Turbo 3.6 fut à son avantage tout au long du film, conclu par une mémorable course poursuite avec une AC Cobra sur un aérodrome. Et devinez qui gagne? Bien vu!

www.pannhorst-classics.com

Voilà ce que sont les rêves d’un gamin biberonné aux films d’action. Une Turbo campée sur des jantes inimitables, un moteur d’une brutalité sans précédent, une 911 habillée d’une élégante robe noire. Au point d’en faire une icône absolue, peut-être même LA 911 Turbo. Ces images de jeunesse suffiraient-elles à détrôner l’enivrante 964 Turbo S Leichtbau? A ce jour, la question reste sans réponse… La Leichtbau possède pour elle sa rareté, son mélange addictif de brutalité et de légèreté, ainsi qu’une carrosserie unique, d’autant plus lorsqu’elle s’habille de jaune. Que peut la Turbo 3.6, plus lourde et moins puissante face à cette légende? Elle possède cet atout auquel la Leichtbau ne peut prétendre: elle, au moins, a connu la gloire d’Hollywood! Alors, Gloire ou Orgueil? Mon coeur balance…

www.pannhorst-classics.com

Ce rêve de gosse, qui un jour se réalisera, est actuellement à vendre chez Pannhorst Classics