Archives du mot-clé Configurateur

Configurateur Porsche: une mise à jour salutaire!

Temps de lecture estimé: 1″20

En lecteur assidu, sans doute avez-vous récemment lu notre article très critique à l’encontre du configurateur Porsche. Article manifestement fort à propos, puisque au début de ce mois de janvier, Jean-Eric Raoul, rédacteur en chef du magazine Sport Auto, affirmait qu’aujourd’hui, « le rôle des configurateurs en ligne est sans doute plus de modeler les fantasmes d’adultes en devenir, clients éventuels dans dix ou vingt ans, que de préparer une commande ». Justement, au sujet du configurateur Porsche, quelques détails nous avaient échappés.

Capture d’écran 2014-12-17 à 08.41.15

Capture d’écran 2015-01-02 à 18.09.28

Rendons à César ce qui est à César, nous devons ici remercier deux fidèles lecteurs, Gilles B. et Lyonnel B., pour leur clairvoyance! Grâce à leurs indications, nous pouvons désormais assurer à nos lecteurs que l’on peut bel et bien s’amuser comme un petit fou sur l’outil proposé par Porsche! Nous ne reviendrons pas sur l’outil en 2D, abondamment critiqué, et qui reste aussi mauvais que nous l’avions affirmé.

Capture d’écran 2014-12-17 à 08.40.57

Capture d’écran 2014-12-17 à 08.41.22

En revanche, en bas à gauche de l’auto que vous aurez choisie dans le configurateur, il est possible de cliquer sur l’icône « 360° »: cela donne accès à un configurateur en 3D. Porsche vous invitera d’ailleurs à télécharger le module « Unity Web Player » en fournissant un lien en bonne et due forme, ce qui vous permettra de faire fonctionner le configurateur. Ensuite, Ô miracle, tout fonctionne!! Ceintures de couleur, habitacle bicolore, volant sport, habillages en bois ou en carbone, vous pourrez, à votre guise configurer votre Porsche dans les moindres détails et admirer le résultat sous toutes les coutures.

Capture d’écran 2015-01-02 à 18.09.17

Capture d’écran 2015-01-02 à 18.09.05

Bien sûr, cela n’est pas encore parfait. Il n’est guère aisé de passer en plein écran, et le choix de couleurs reste limité au nuancier de série, ce qui est fort regrettable dans la mesure où le département Exclusive offre une palette de couleurs bien plus vaste. Mais les images illustrant cet article en attestent, il est désormais possible de prendre beaucoup de plaisir à configurer une auto, quel que soit le modèle, sur le configurateur Porsche. Quant aux acheteurs potentiels de 991 GT3, qu’ils n’hésitent pas à s’inspirer de ces images!! Et, puisque Porsche est tout de même loin d’avoir tout faux, il s’agit de l’un des seuls constructeur très haut de gamme à afficher ses prix. Bien vu!

Capture d’écran 2014-12-17 à 08.41.06

Configurateur Porsche: le ridicule ne tue pas.

Temps de lecture estimé: 2’20

A plusieurs reprises, Porsche a su tirer son épingle du difficile jeu des nouvelles technologies de l’information. Entre autres innovations notables, Porsche fut le premier constructeur à proposer un configurateur en ligne sur son site internet, il y a de cela plus de 5 ans maintenant. Mais voilà, ce qui était à la pointe de l’innovation il y a plus de 5 ans est aujourd’hui totalement désuet…

En se lançant dans la personnalisation illimitée par le biais d’équipements optionnels systématiquement facturés, Porsche a montré la voie dans laquelle tous les constructeurs de luxe se sont engouffrés. Dans cette perspective, quelle meilleure vitrine virtuelle pouvait-on imaginer qu’un configurateur en ligne où les internautes s’en donneraient à coeur joie, choisissant entre de multiples couleurs, sièges, mais également leurs équipements optionnels? Plus que d’un gadget destiné à amuser les ados, il s’agit d’un véritable outil permettant de mettre en valeur les possibilités de personnalisation et le savoir-faire proposés par le constructeur.

Capture d’écran 2014-12-16 à 18.10.27
De nombreuses options sélectionnées n’apparaissent pas à l’écran. Désespérant…

Malheureusement, entretemps, des constructeurs tels que Ferrari et McLaren ont fourbi leurs armes, et présentent désormais des outils à la hauteur de leur statut. En dépit de quelques inévitables bugs, les possibilités de configuration sont presque illimitées! Jantes, surpiqûres, couleur des cuirs, équipements optionnels, absolument tout apparaît en temps réel, à mesure que vous cochez les cases! Un vrai monde merveilleux! On notera surtout la fluidité et la simplicité d’utilisation qui font la force des outils de Ferrari et Mclaren, tant il est simple de choisir ses équipements et de voir instantanément en haute définition le résultat obtenu. En cela, Mclaren et Ferrari proposent une expérience virtuelle se rapprochant sans doute nettement de ce que l’on pourrait vivre en concession. Et force est de l’admettre, cela donne sacrément envie de franchir les portes desdites concessions.

Capture d’écran 2014-12-16 à 18.11.49
Le configurateur Mclaren est d’une grande simplicité visuelle.
Capture d’écran 2014-12-16 à 18.14.58
L’habitacle se marie-t-il idéalement avec la livrée extérieure? Ferrari vous permet d’en juger!

C’est bien ici que le bât blesse au sujet de Porsche. En dépit d’une toute récente mise à jour de son configurateur, celui-ci reste aussi agaçant qu’auparavant… Cochez la case « fonds de compteurs en jaune », cela n’apparaîtra pas. Un pack Clubsport sur une GT3? Impossible de le faire apparaître à l’écran. Il en va de même pour les finitions en bois, en carbone, ou tout autre matériau raffiné. Sans parler des éventuels packs extérieurs peints, que vous ne pourrez pas visualiser. A priori outil de promotion inégalable, le configurateur Porsche en est réduit à jouer le rôle du logiciel bête et méchant, exaspérant et truffé de bugs. Quant aux conséquences en matière d’image de marque, elles sont désastreuses. Le logiciel Porsche est aussi incompréhensible et mal conçu que l’est celui de Renault. Cela est tout bonnement indigne d’un constructeur comme Porsche, réalisant la majeure partie de ses profits en vendant des équipements optionnels…

Capture d’écran 2014-12-16 à 18.18.49
Nous avons coché l’ensemble des options du pack intérieur peint, en jaune dans le cas présent. Et rien n’apparaît à l’écran…
Capture d’écran 2014-12-16 à 18.14.50
En revanche, fonds de compteurs, coutures et finitions en carbone apparaissent sans le moindre problème chez Ferrari.

Quel dommage de voir Porsche resté si loin derrière, face à des concurrents à l’offensive. Les outils McLaren et Ferrari sont véritablement amusants au point qu’on pourrait rester des heures à tester toutes les combinaisons de la terre. Quant au vilain petit configurateur Porsche, il est désormais inutile. A croire que Porsche a totalement oublié que son site internet était un outil de communication plus qu’indispensable à l’ère du numérique. Cher constructeur, il est grand temps de nous proposer une expérience numérique à la hauteur de votre prestige, car en attendant, nous nous rêverons en Ferrari!