Archives du mot-clé Collection

Avec Toronto, Singer repousse encore les limites de l’exclusivité!

Temps de lecture estimé: 1’30

Cela faisait presque longtemps que nous n’avions pas parlé de Singer Vehicle Design! Malheureusement, bien que le petit atelier soit plus occupé que jamais, toutes les réalisations ne sont pas aussi éblouissantes les unes que les autres. Il nous faut donc procéder à des choix au moment de vous dévoiler ces machines. Et Toronto, première Singer canadienne, nous semble digne d’intérêt à plus d’un titre.

Nous ne nous attarderons que rapidement sur le traitement extérieur de l’auto, car il ne recèle plus guère de surprises. Si vous êtes un lecteur régulier, vous êtes certainement capable d’identifier la plupart des équipements optionnels de Toronto. Notons toutefois une combinaison de couleurs pour le moins étonnante, débutant avec une peinture grise aux nuances crème. Même après des heures, nous ne cessons de nous poser la question: grise ou blanche?

14-singer-911-toronto

Il n’en reste pas moins que l’association avec des bandes oranges, et surtout des jantes vertes était osée! Il fallait déjà y penser, et le client est allé jusqu’au bout du plaisir en commandant des étriers peints en orange. Si la combinaison de vert et d’orange est plutôt réussie, nous essayons toujours de déterminer si, oui ou non, ce choix était opportun au regard de la peinture grise extérieure. Grise ou blanche? Mais trêve de palabres, il nous faut aborder le sujet le plus épineux: celui de l’habitacle qui, comme vous allez le voir, a bénéficié d’un traitement absolument inédit jusqu’alors.

41-singer-911-toronto

34-singer-911-toronto

Nous ignorons s’il s’agit d’une illusion d’optique, mais le cuir noisette habillant les sièges semble posséder quelques reflets de vert kaki. En écho aux jantes probablement, mais il ne s’agit visiblement que d’un effet de lumière. Mais prenez le temps de bien observer cet habitacle, n’avez-vous rien remarqué de nouveau? Il est en effet habillé de trois nuances de cuirs! Les assises sont habillées de cuir noisette, nous l’avons dit. La planche de bord, le volant, le dossier des sièges et l’arceau de sécurité optionnel sont habillés de cuir chocolat. Enfin, le tunnel central, les montants latéraux de bas de porte et l’entourage des sièges arrière sont habillés de cuir blanc. D’ailleurs, notre question lancinante est toujours d’actualité: s’agit-il de cuir gris, ou blanc?

54-singer-911-toronto

70-singer-911-toronto

Le sens du détail a été poussé jusqu’à opter pour un compte tours vert foncé, en lieu et place de l’orange habituel. Ces petits détails font partie des lubies (mais le terme est-il approprié?) des clients, désireux de s’approprier leur auto jusque dans le moindre détail. A ce titre, le propriétaire de la première Singer livrée à Hong Kong a commandé un cuir noir perforé conçu pour lui exclusivement. Que l’on approuve ou non, que l’on trouve la création de bon goût ou non, il va sans dire que Singer reste fidèle à sa devise malgré l’explosion des commandes: « Chaque détail compte ».

65-singer-911-toronto

62-singer-911-toronto

Crédits photos: Drew Phillips

Quand le sultan de Bruneï s’offrait une 964 Turbo 3.6…

Temps de lecture estimé: 2’00

Qu’il peut être plaisant d’être la tête couronnée d’un micro-état pétrolier aux rentes colossales. Entre autres privilèges, cela permet de ponctionner quelques recettes régaliennes afin de se faire un petit plaisir en s’offrant une 964 Turbo 3.6 flambant neuve. Mais puisque nous parlons d’un souverain, il semblait évident que l’auto en question se garderait bien de rester aussi banale que ses consoeurs. Pour un homme privilégié, on ne pouvait espérer moins qu’une auto absolument unique.

2_10797

Notre cher sultan doit bien rire s’il a l’occasion d’observer cette mode poussant les clients collectionneurs à s’offrir des autos de plus en plus exclusives, aux couleurs uniques. Non pas que cela soit critiquable, bien au contraire, mais le sultan de Bruneï se sera montré précurseur en la matière. Nous avons dit maintes fois que nous n’aimions la Turbo 3.6 qu’en noir, intérieur noir. Mais celle-ci dispose de solides arguments afin de nous faire changer d’avis. A-t-on jamais vu plus belle Turbo 3.6 que celle-ci, drapée d’un sublime Bleu Horizon métallisé? Nous vous mettons au défi de trouver plus élégant…

1_10797

La livrée est d’autant plus mise en valeur que les jantes Speedline polies sont bien évidemment au menu, mais la sellerie en cuir souple Bleu Marine parachève un tableau qui nous laisse rêveur. Il est toutefois plus surprenant de noter un traitement de l’habitacle remarquablement sobre. Que l’on nous pardonne ce cliché, mais les têtes couronnées de ces petits états souverains se montrent habituellement plus ambitieuses dans le traitement de l’habitacle. On connut même une 966 habillée d’un intérieur cuir aux couleur du sultanat d’Oman. Vert, blanc, et rouge…

12_10797

Mais puisque le sultan semblait avoir opté pour la carte de la sobriété et de l’élégance, il était bien nécessaire que notre Turbo 3.6, en dépit de son allure ravageuse, sanctifie davantage son caractère unique. Pour cela, il allait falloir dégainer une arme secrète, que bien peu de Turbo peuvent se targuer de posséder aujourd’hui…

13_10797

Un jeu de bagages sur mesure? Un échappement en or massif? Un volant serti de diamants? Après tout, il s’agit d’une énième commande d’un prince excentrique! Non, il s’agit bien d’un équipement de grande qualité reconnu et désiré par les amateurs de Turbo du monde entier. Le code option X88 vous dit-il quelque chose? Certains de nos lecteurs dont les yeux s’illuminent viennent de reconnaître le rarissime kit moteur permettant à la Turbo 3.6 de gagner 30ch, portant la puissance totale à 385ch. Ce qui n’est pas sans rappeler l’affolante Turbo S Leichtbau. Le  kit X88 est en quelque sorte le Saint-Graal de la 964 Turbo 3.6, puisque 55 exemplaires seulement furent équipés de ce rarissime kit moteur  facturé au prix fort, sur un total de 1437 autos produites.

5_10797

Ainsi donc, cette Turbo 3.6 bleu Horizon a tout bon. Ne parlons même pas de son état de conservation irréprochable, ou de ses équipements uniques, tout y est. A l’exception d’un point essentiel. Et vous l’aurez tous remarqué, cette 964 possède un volant installé du mauvais côté. Eh oui, il fallait bien que notre cher sultan rate un petit quelque chose en passant commande! Quoi qu’il en soit, l’auto était si étonnante qu’elle n’en méritait pas moins une apparition dans nos colonnes.  Cela est bien dommage, mais rassurez-vous, une noire fera parfaitement l’affaire. Heureux propriétaires…

L’auto est à vendre chez JD Classics

Un marchand sans pitié vend une 993 Carrera pour 125 000€

Temps de lecture estimé: 2’20

De toutes les 911, la 993 fait partie de celles dont la cote d’amour ne cesse de s’accroître tant elle se bonifie avec l’âge. Sa ligne n’a pas pris une ride, et elle reste aujourd’hui l’une des 911 les plus réussies de l’histoire. A tel point que des modèles exclusifs tels que les 993 GT s’échangent aujourd’hui pour des montants à en perdre le sens de la mesure. Et puisque les voitures de collection sont à la mode, voici une 993 Carrera dont le prix de vente ne manquera pas de vous dresser les cheveux sur la tête…

Capture d’écran 2015-04-06 à 14.34.21

124 700€ précisément, à croire que le vendeur a fait de nombreux calculs afin de déterminer un prix de vente parfaitement justifié. S’il y a bien une chose qui semble parfaitement justifiée, il s’agit de l’historique de l’auto, limpide. Depuis sa sortie de l’usine en 1998, l’auto aura parcouru seulement 10 864 kilomètres, le carnet mentionnant bien la présence d’un entretien annuel effectué dans le réseau. Un entretien méticuleux qui ne nous empêchera pas de croire qu’avec un kilométrage aussi faible, le moteur ne doit guère délivrer toute la fougue que l’on est en droit d’attendre de ses 285ch.

Capture d’écran 2015-04-06 à 14.35.05

D’autre part, s’il est vrai que le Jaune Vitesse est une couleur fort rare sur une 993, celle-ci possède quelques équipements la rendant d’autant plus exotique et digne d’intérêt. Vous aurez sans doute remarqué les jantes de 18 pouces look « Turbo », peintes en couleur carrosserie. La mode des jantes peintes venait d’être lancée, et allait connaître un certain succès. De nos jours, la mode est aux jantes mates ou satinées.

Capture d’écran 2015-04-06 à 14.34.17

Pour revenir à notre 993, elle possède un autre équipement extérieur nettement plus rare. Si vous pensiez que cet aileron arrière sortait tout droit d’un mauvais rêve du préparateur Gemballa, vous faites fausse route. Il s’agit de l’un des premiers aérokits proposés en option chez Porsche par le département Exclusive. Le petites moustaches du bouclier avant ressemblent à s’y méprendre à celles d’une 993 RS. Mais le double aileron est inédit, et pour le moins disgrâcieux. Difficile d’affirmer qu’il s’agisse un chef-d’œuvre esthétique, au contraire de l’aileron de la 993 Turbo. Dès lors, peut-on vraiment dire que ces aérokits permettent d’appliquer une prime sur la cote de base de l’auto? Permettez-nous d’en douter, mais tout est possible.

Capture d’écran 2015-04-06 à 14.34.25

En comparaison, l’habitacle semble presque ennuyeux! Les magnifiques sièges sport n’ont que trop peu servi au regard du kilométrage de notre 993, et cela est regrettable tant leur confort et leur maintien est exemplaire. Dans la série des équipements tirés du catalogue Exclusive, notez ici les coques des sièges peintes en couleur carrosserie. Sublime! Pour le reste, l’habitacle ne se distingue que par son état de conservation remarquable.

Capture d’écran 2015-04-06 à 14.34.36

Capture d’écran 2015-04-06 à 14.34.59

Vous l’aurez compris, dans le cas d’une auto de cette qualité, la question du prix est forcément épineuse. Une couleur rare, un kilométrage très faible, des équipements exclusifs dont l’intérêt en collection est sujet à débat, tout cela fait de cette 993 un OVNI suscitant beaucoup d’intérêt. Il semble évident qu’une telle auto est aujourd’hui rarissime, et nous pourrions parfaitement comprendre que son prix dépasse allègrement la cote moyenne d’une 993. De là à doubler le prix par rapport à des autos en parfait état, il y a un pas que nous nous refusons à franchir. Sans nul doute, dire que le marché de la voiture de collection est à l’abri des spéculateurs serait faire preuve d’un dangereux déni de réalité.

L’auto est à vendre cher 11er Ecke.

Laissez-vous tenter par une 991 Turbo bleu Gulf!

Temps de lecture estimé: 1’30

Noir, gris, noir, gris… En naviguant dans les pages d’annonces du réseau officiel, la mélodie lancinante des couleurs les plus vendues sur la 991 Turbo pourrait se répéter à l’infini. Oui, l’Argent GT métallisé sied à ravir à l’élégance musclée de la Turbo. Mais nos lecteurs savent que nous n’aimons rien tant que les couleurs vives, et c’est la raison pour laquelle nous avons décidé de vous présenter cet exemplaire bleu Gulf.

$_27-5

Nous avons pris la liberté de nommer cette couleur bleu Gulf, car il ne s’agit pas d’un bleu Riviera, ni d’un bleu Mexico de toute évidence. Cela étant, ne prenez pas la peine de comparer cette Turbo avec une 917, la nuance sera totalement différente. Sachez que le véritable bleu de la livrée Gulf a énormément évolué au fil des époques, et que celui habillant une GT 40 n’aura rien à voir avec celui habillant une 908/3 ou une McLaren F1 GTR. Ce qui n’empêche pas cette livrée d’être époustouflante.

$_27-6

Inutile néanmoins de vous précipiter sur le configurateur afin de préparer votre propre Turbo bleue, cette couleur n’est pas disponible. Il s’agit d’une option que Porsche appelle « couleur personnalisée », vous permettant d’opter pour toute couleur ayant été proposée au nuancier depuis les années 60. Une option qui vous coûtera la modique somme de 4200€. A titre de comparaison, la peinture métallisée est gratuite sur la Turbo, tandis que l’Orange Fusion de la GT3 RS, disponible sur l’ensemble de la gamme 911, vous sera facturé 2676€.

$_27-4

Rien ne semblant trop beau, l’acheteur de cette superbe 911 Turbo a également opté pour les jantes de 20 pouces de la Turbo S, une option à 3540€. Le surcoût s’explique en partie par le fait que les jantes de la Turbo S soient équipées d’un écrou central, quand les jantes de série possèdent une fixation classique à 5 écrous. Ce montage requiert donc quelques adaptations, qui n’empêchent pas le constructeur de conserver une marge confortable.

$_27-7

Il est plus facile de craquer pour des options aussi coûteuses lorsque votre auto bénéficie d’un équipement de série aussi riche. La liste des options reste interminable, mais aucun élément de confort n’est absent. A titre d’exemple, la sellerie intégralement en cuir bleu Yachting est gratuite. Tout comme la suspension PASM, la boîte PDK de série, le module de communication, les sièges sport, le billard et le jacuzzi. Porsche n’étant jamais à une contradiction près, il vous faudra tout de même payer pour le régulateur de vitesse, de série sur un Picasso… S’il vous reste un peu d’argent, vous pourrez encore sélectionner les équipements décoratifs en carbone, en alcantara, voire en bois ou en aluminium.

$_27-9

$_27-8

Reste la question du prix. Bien sûr, à 150 000€, cette 991 Turbo n’est pas un modèle d’accessibilité. Cependant, par les temps qui courent où toutes les autos deviennent des « collectors » vendues à des prix inacceptables par des vendeurs sans peur ni honte (nous gardons en tête cette GT3 RS à 335 000€…), la 911 Turbo se présente certainement comme l’un des meilleurs rapports prix-prestations actuellement sur le marché. Avec en plus le bénéfice de la modernité, et d’une couleur dont on ne se lassera jamais. Les 911 récentes n’ont jamais semblé aussi peu chères…

L’auto est à vendre chez AUTOWERK NRW GMBH, qui ne dispose d’aucun site internet.

Une 997 GT3 RS Mk1 à 335 000€: la bonne blague d’un centre Porsche

Temps de lecture estimé: 1’40

S’il fallait citer le collector ultime de la gamme 997, nombre de porschistes citeraient sans hésiter la RS 4.0, à raison. Ce n’est un secret pour personne, et nous l’avons déjà évoqué, l’engouement pour les Porsche de collection et les RS en particulier est tel que les prix de ces autos ne cessent d’atteindre des sommets. Cependant, alors que les RS les plus rares commencent à atteindre un plafond de verre, d’autres autos s’envolent vers les sommets du ridicule, à l’image de cette GT3 RS Phase 1…

20150319134358181_006

Il y eut d’abord les 996 GT3 RS, dont la cote a effectué un bond faramineux, la portant à près de 220 000€. D’ailleurs, nous avons récemment remarqué que les 996 GT3 Phase 2 étaient attirées dans son sillage, puisque l’on commence à dénicher quelques exemplaires à 100 000€, sans pour autant qu’ils soient exceptionnels. Désormais, la recherche compulsive de « collectors » s’avérant de plus en plus ardue, la hausse des autos rares s’étend à des modèles de plus en plus récents, sans raison apparente.

20150319134355082_005

C’est ainsi que cette 997 GT3 RS Phase 1 a attiré notre attention. 335 000€, vraiment? Pour un tel prix, elle doit être tout simplement hors du commun. Eh bien! Ce n’est pas le cas. Certes, elle affiche à peine plus de 5 000km au compteur. En soi, ce n’est pas si exceptionnel: les GT3 RS roulent généralement peu, et il ne serait pas surprenant d’en dénicher d’autres affichant un kilométrage similaire. Peut-être n’a-t-elle jamais fait de piste, mais cela ne justifie en aucun cas cette subite explosion du prix de l’auto!

20150320091424251_012

Car le reste est à l’avenant. Tout en étant dans un état irréprochable, cette GT3 RS n’en est pas pour autant « hors du commun ». Nous entendons par là qu’elle ne dispose d’aucun équipement du département Exclusive, ou d’une combinaison de couleurs inattendue. Il s’agit simplement d’une rare GT3 RS en parfait état, qui justifierait donc un prix dans la moyenne haute, aux alentours de 110 000€.

20150320091418181_010

Il est vrai que la cote des 997 GT3 RS a montré un léger frémissement à la hausse ces derniers temps, laissant croire à une stabilisation – déjà – de sa cote. Cela étant, rien, absolument rien, ne permet de justifier un tarif vous permettant de vous offrir la dernière 991 GT3 RS en cochant la liste complète des options, tout en gardant de quoi vous offrir un Cayman GT4, lui aussi assorti de toutes les options. Les collectionneurs sauront faire le calcul, et opteront pour la seconde alternative, sans l’ombre d’une hésitation! Seules deux hypothèses nous semblent plausibles au moment d’expliquer un tel tarif: une faute de frappe, ou la gourmandise exacerbée et ridicule d’un concessionnaire ayant perdu le sens de la mesure.

20150320091427584_013

L’auto est à vendre au centre Porsche de Villingen