Archives pour la catégorie Youngtimers

Quand le sultan de Bruneï s’offrait une 964 Turbo 3.6…

Temps de lecture estimé: 2’00

Qu’il peut être plaisant d’être la tête couronnée d’un micro-état pétrolier aux rentes colossales. Entre autres privilèges, cela permet de ponctionner quelques recettes régaliennes afin de se faire un petit plaisir en s’offrant une 964 Turbo 3.6 flambant neuve. Mais puisque nous parlons d’un souverain, il semblait évident que l’auto en question se garderait bien de rester aussi banale que ses consoeurs. Pour un homme privilégié, on ne pouvait espérer moins qu’une auto absolument unique.

2_10797

Notre cher sultan doit bien rire s’il a l’occasion d’observer cette mode poussant les clients collectionneurs à s’offrir des autos de plus en plus exclusives, aux couleurs uniques. Non pas que cela soit critiquable, bien au contraire, mais le sultan de Bruneï se sera montré précurseur en la matière. Nous avons dit maintes fois que nous n’aimions la Turbo 3.6 qu’en noir, intérieur noir. Mais celle-ci dispose de solides arguments afin de nous faire changer d’avis. A-t-on jamais vu plus belle Turbo 3.6 que celle-ci, drapée d’un sublime Bleu Horizon métallisé? Nous vous mettons au défi de trouver plus élégant…

1_10797

La livrée est d’autant plus mise en valeur que les jantes Speedline polies sont bien évidemment au menu, mais la sellerie en cuir souple Bleu Marine parachève un tableau qui nous laisse rêveur. Il est toutefois plus surprenant de noter un traitement de l’habitacle remarquablement sobre. Que l’on nous pardonne ce cliché, mais les têtes couronnées de ces petits états souverains se montrent habituellement plus ambitieuses dans le traitement de l’habitacle. On connut même une 966 habillée d’un intérieur cuir aux couleur du sultanat d’Oman. Vert, blanc, et rouge…

12_10797

Mais puisque le sultan semblait avoir opté pour la carte de la sobriété et de l’élégance, il était bien nécessaire que notre Turbo 3.6, en dépit de son allure ravageuse, sanctifie davantage son caractère unique. Pour cela, il allait falloir dégainer une arme secrète, que bien peu de Turbo peuvent se targuer de posséder aujourd’hui…

13_10797

Un jeu de bagages sur mesure? Un échappement en or massif? Un volant serti de diamants? Après tout, il s’agit d’une énième commande d’un prince excentrique! Non, il s’agit bien d’un équipement de grande qualité reconnu et désiré par les amateurs de Turbo du monde entier. Le code option X88 vous dit-il quelque chose? Certains de nos lecteurs dont les yeux s’illuminent viennent de reconnaître le rarissime kit moteur permettant à la Turbo 3.6 de gagner 30ch, portant la puissance totale à 385ch. Ce qui n’est pas sans rappeler l’affolante Turbo S Leichtbau. Le  kit X88 est en quelque sorte le Saint-Graal de la 964 Turbo 3.6, puisque 55 exemplaires seulement furent équipés de ce rarissime kit moteur  facturé au prix fort, sur un total de 1437 autos produites.

5_10797

Ainsi donc, cette Turbo 3.6 bleu Horizon a tout bon. Ne parlons même pas de son état de conservation irréprochable, ou de ses équipements uniques, tout y est. A l’exception d’un point essentiel. Et vous l’aurez tous remarqué, cette 964 possède un volant installé du mauvais côté. Eh oui, il fallait bien que notre cher sultan rate un petit quelque chose en passant commande! Quoi qu’il en soit, l’auto était si étonnante qu’elle n’en méritait pas moins une apparition dans nos colonnes.  Cela est bien dommage, mais rassurez-vous, une noire fera parfaitement l’affaire. Heureux propriétaires…

L’auto est à vendre chez JD Classics

Un marchand sans pitié vend une 993 Carrera pour 125 000€

Temps de lecture estimé: 2’20

De toutes les 911, la 993 fait partie de celles dont la cote d’amour ne cesse de s’accroître tant elle se bonifie avec l’âge. Sa ligne n’a pas pris une ride, et elle reste aujourd’hui l’une des 911 les plus réussies de l’histoire. A tel point que des modèles exclusifs tels que les 993 GT s’échangent aujourd’hui pour des montants à en perdre le sens de la mesure. Et puisque les voitures de collection sont à la mode, voici une 993 Carrera dont le prix de vente ne manquera pas de vous dresser les cheveux sur la tête…

Capture d’écran 2015-04-06 à 14.34.21

124 700€ précisément, à croire que le vendeur a fait de nombreux calculs afin de déterminer un prix de vente parfaitement justifié. S’il y a bien une chose qui semble parfaitement justifiée, il s’agit de l’historique de l’auto, limpide. Depuis sa sortie de l’usine en 1998, l’auto aura parcouru seulement 10 864 kilomètres, le carnet mentionnant bien la présence d’un entretien annuel effectué dans le réseau. Un entretien méticuleux qui ne nous empêchera pas de croire qu’avec un kilométrage aussi faible, le moteur ne doit guère délivrer toute la fougue que l’on est en droit d’attendre de ses 285ch.

Capture d’écran 2015-04-06 à 14.35.05

D’autre part, s’il est vrai que le Jaune Vitesse est une couleur fort rare sur une 993, celle-ci possède quelques équipements la rendant d’autant plus exotique et digne d’intérêt. Vous aurez sans doute remarqué les jantes de 18 pouces look « Turbo », peintes en couleur carrosserie. La mode des jantes peintes venait d’être lancée, et allait connaître un certain succès. De nos jours, la mode est aux jantes mates ou satinées.

Capture d’écran 2015-04-06 à 14.34.17

Pour revenir à notre 993, elle possède un autre équipement extérieur nettement plus rare. Si vous pensiez que cet aileron arrière sortait tout droit d’un mauvais rêve du préparateur Gemballa, vous faites fausse route. Il s’agit de l’un des premiers aérokits proposés en option chez Porsche par le département Exclusive. Le petites moustaches du bouclier avant ressemblent à s’y méprendre à celles d’une 993 RS. Mais le double aileron est inédit, et pour le moins disgrâcieux. Difficile d’affirmer qu’il s’agisse un chef-d’œuvre esthétique, au contraire de l’aileron de la 993 Turbo. Dès lors, peut-on vraiment dire que ces aérokits permettent d’appliquer une prime sur la cote de base de l’auto? Permettez-nous d’en douter, mais tout est possible.

Capture d’écran 2015-04-06 à 14.34.25

En comparaison, l’habitacle semble presque ennuyeux! Les magnifiques sièges sport n’ont que trop peu servi au regard du kilométrage de notre 993, et cela est regrettable tant leur confort et leur maintien est exemplaire. Dans la série des équipements tirés du catalogue Exclusive, notez ici les coques des sièges peintes en couleur carrosserie. Sublime! Pour le reste, l’habitacle ne se distingue que par son état de conservation remarquable.

Capture d’écran 2015-04-06 à 14.34.36

Capture d’écran 2015-04-06 à 14.34.59

Vous l’aurez compris, dans le cas d’une auto de cette qualité, la question du prix est forcément épineuse. Une couleur rare, un kilométrage très faible, des équipements exclusifs dont l’intérêt en collection est sujet à débat, tout cela fait de cette 993 un OVNI suscitant beaucoup d’intérêt. Il semble évident qu’une telle auto est aujourd’hui rarissime, et nous pourrions parfaitement comprendre que son prix dépasse allègrement la cote moyenne d’une 993. De là à doubler le prix par rapport à des autos en parfait état, il y a un pas que nous nous refusons à franchir. Sans nul doute, dire que le marché de la voiture de collection est à l’abri des spéculateurs serait faire preuve d’un dangereux déni de réalité.

L’auto est à vendre cher 11er Ecke.

Une 993 GT2 Clubsport Bleu Riviera à 1,35 million d’€!

Temps de lecture estimé: 2’30

Les 993 GT ont décidément le vent en poupe. Après la fabuleuse 993 GT digne d’un musée que nous vous avions présentée, la vente aux enchères d’Amelia Island a vu une autre 993 GT changer de propriétaire pour la modique somme de 973 000$ (environ 885 000€). Mais celle que nous souhaitons vous présenter dépasse l’entendement. Vous avez bien lu, une 993 GT est actuellement à vendre pour le prix astronomique de 1,35 millions d’€! Ils nous tarde de vous expliquer pourquoi!

$_27-3

Ne nous attardons pas sur le fait que les 993 GT soient des collectors ultimes, considérés comme l’aboutissement suprême du développement des 911 refroidies par air, nous avons repris ce refrain à maintes et maintes reprises. Concentrons-nous sur cette GT en particulier. Il s’agit en effet d’une rarissime « EVO ». L’aboutissement d’un aboutissement, en quelque sorte. Seules 21 GT Evo furent construites, à partir d’avril 1998, et furent parmi les dernières 993 assemblées. La seule modification concernait le moteur dont la puissance était majorée de 20ch, portant le total à 450ch. Et dire qu’en 1998, la presse mondiale s’émouvait de voir une 993 Turbo à quatre roues motrices développer 408ch. En 1998, nombre de journalistes ont certainement perdu leur latin en voyant débouler 450ch propulsés par deux roues motrices…

$_27-4

Il nous faut également mettre en avant l’état manifestement irréprochable de cette 993 GT. Affichant seulement 27 000km, ce qui semble plausible étant donné que ces autos roulent très peu, son habitacle semble aussi neuf qu’au premier jour! La superbe sellerie en cuir bi-ton ne présente pas la moindre craquelure, et l’on remarquera la présence de coques de sièges peintes. Cela est loin d’être rare sur une 993 GT, mais ajoute un supplément d’originalité à une auto déjà unique, notamment par sa couleur.

$_27-6

$_27-7

Sujet épineux que cette livrée Bleu Riviera. Une couleur en particulier justifie-t-elle une prime de plusieurs milliers d’€, voire plusieurs dizaines de milliers dans le cas présent, sur la cote du modèle? Nous avons la tâche ardue de prendre position sur le sujet, puisque nous ne pouvons nous contenter d’une réponse de normand. Le fait est qu’un collectionneur cherchant une 993 GT paiera le juste prix s’il exige de la qualité, qu’importe la combinaison de couleurs. Cela étant, le marché de la 993 GT est si restreint et discret que les acheteurs ont très souvent les moyens de refuser une grise ou une jaune s’ils souhaitent du bleu. Dans cette perspective, il existe donc bel et bien une demande pour ces couleurs plus rares et exclusives. Celui qui souhaite cette couleur acceptera par conséquent d’en payer le prix.

$_27-2

Cela est d’autant plus vrai qu’il existe quelques rarissimes exemplaires aux combinaisons de couleurs affolantes. Ce sont des autos produites sur commande spéciale, ayant nécessité la mobilisation de l’ensemble des compétences de Porsche Exclusive, et elles ne se montrent que très rarement aux yeux du public. Nous avons eu vent de l’existence d’un modèle bleu Gulf, intérieur rouge dont nous n’avons malheureusement pas la permission de publier le moindre cliché, du moins pour l’instant.  Ces autos uniques et totalement décalées seront d’autant plus onéreuses, qu’elles s’adressent à des collectionneurs exigeant le meilleur du meilleur.

$_27

Cette 993 GT vaut-elle pour autant 1,35 million d’€? La rareté d’une version Evo, assortie d’une couleur très appréciée, plaident en faveur d’un tarif approchant le million d’€, comme en atteste d’ailleurs la vente réalisée par Gooding. En revanche, en approfondissant davantage notre enquête, nous avons appris que cette 993 GT est en vente depuis 2014. Ce qui signifie qu’elle attend son propriétaire depuis plusieurs mois, ce qui est surprenant eu égard à l’émulation animant le marché actuellement, et signifie donc que son prix est trop élevé. D’ailleurs, la belle jaune dont nous avions parlé, tout comme une autre GT à vendre pour 890 000€ au centre Porsche de Mannheim, attendent leur nouveau propriétaire depuis plusieurs semaines en dépit de leur indéniable qualité. Dès lors, il semblerait qu’à près de 900 000€, la cote de la 993 GT semble, enfin, atteindre ses vraies limites.

L’auto est à vendre en Italie chez LF Auto

Les 911 « série Anniversaire » sont-elles de bons investissements?

Temps de lecture estimé: 3’15

Nous vivons une période très favorable aux autos de collection, à tel point qu’il semble désormais indispensable, lorsque l’on achète une voiture, d’espérer un retour sur investissement. La frénésie des Classics suivant toujours une pente ascendante, les acheteurs  se tournent aujourd’hui vers des modèles à redécouvrir. Et au rang des séries limitées dignes d’intérêt, il existe des séries commémoratives, qu’il serait peut-être fort judicieux d’acquérir.

GY14FRO

Si vous établissiez la liste complète des séries commémoratives lancées par Porsche, peut-être en oubliriez-vous une ou deux. C’était l’époque ou Porsche ne maîtrisait pas encore l’art de créer la rareté avec le brio que l’on connaît aujourd’hui. La Carrera 2.7 eut droit à son lot de séries commémoratives, tout comme la Carrera 3.2, avec notamment une série de 875 autos célébrant la 250 000ème 911 sortie des chaînes de Zuffenhausen. Une auto désormais quasiment introuvable. On la connaît davantage sous le nom de « Jubilé ». Peinte dans une livrée Bleu Diamant caractéristique, elle embarquait un petit lot d’équipement supplémentaires, et est aujourd’hui très appréciée des amateurs. à ne pas confondre avec la 911 SC « Jubilé », la vraie, célébrant les 50 ans de la marque. Vous suivez toujours?

003_232

Cela étant, ces éditions limitées restent assez méconnues, et n’attirent qu’une frange particulièrement initiée de passionnés. Dès lors, si en trouver une justifie parfaitement une petite prime de quelques milliers d’€, on ne peut pas parler à proprement parler d’autos incontournables dans une collection. Une Carrera 3.2 en parfait état se substituera parfaitement à une Jubilé. Faut-il immédiatement conclure que les séries commémoratives ne sont qu’un piège à enthousiastes peu clairvoyants? Certainement pas!

964_anniversaire_5

Nous ne cessons de le répéter: plus que le nombre d’exemplaires produits, il faut juger une édition limitée par son charisme, et son pouvoir d’attraction sur la communauté porschiste. En cela, nous identifions deux séries limitées commémoratives capables de tirer leur épingle du jeu: l’inévitable 964 « 30 Jahre », et la très récente 991 « 50 Jahre ». Les plus attentifs auront immédiatement remarqué l’absence de la 996 « 40 Jahre » célébrant les 40 ans de la 911. En dépit de ses innombrables qualités (on retiendra notamment ses naseaux de Turbo, son équipement pléthorique et ses jantes chromées), elle ne bénéficie guère d’une cote d’amour très élevée. La faute à son appartenance à la génération 996. Pourtant, les amateurs qui franchiront le pas en seront fort bien avisés. Il n’existe guère de rapport qualité/prix/rareté supérieur sur le marché de la 911 aujourd’hui. Et sa cote risque fort de remonter rapidement!

GY14FRO-7

Mais revenons à nos considérations de collectionneurs. La 964 « 30 Jahre », grâce à ses ailes larges de Turbo Look, et à ses ailes de grenouille, bénéficie d’une esthétique à se damner, parmi les plus belles de la génération 964. Un argument de poids, lorsqu’il s’agit de s’offrir une auto plaisir. D’autre part, n’ayant été produite qu’à seulement 911 exemplaires, il s’agit d’un modèle rare, et reconnu comme tel. De plus, il s’agit de la 911 qui inaugura la plaque numérotée permettant de reconnaître une édition limitée. Ajoutez à cela une couleur particulière, l’améthyste, qui lui fut réservée, et vous bénéficierez de tous les éléments permettant à cette 911 de prétendre au titre enviable de collector. Sa cote en état concours s’élevant aujourd’hui à près de 90 000€, il n’y a plus guère de doutes quant à sa capacité à faire chavirer les coeurs.

002_223

Mais nous identifions aujourd’hui une autre édition limitée destinée à prendre la relève de la 964. Sans surprise, il s’agit de la 991 édition 50 ans, dont nous avions longuement parlé lors de sa sortie. Un heureux propriétaire nous avait même offert son témoignage! La « 911 50 » bénéficie de tous les attributs qui firent le succès de la 964 « 30 Jahre »: une carrosserie Turbo Look inédite sur une 911 deux roues motrices, des jantes également inédites, et un nuancier unique comprenant le gris Graphite, le gris Geyser et le noir. Il y a fort à parier que les deux premières couleurs seront plus appréciées des collectionneurs, mais le noir a l’avantage de sublimer les touches chromées, elles aussi inédites, apposées çà et là sur la carrosserie de la « 911 50 ». Nous pourrions encore évoquer un habitacle bénéficiant de nombreuses touches spécifiques, dont les compteurs à chiffres verts évoquant les premières 911, ou la sellerie en tissu pied de poule.

964_anniversaire_3

En dépit d’une production presque élevée, avec 1963 exemplaires fabriqués, il y a fort à parier que la 911 50 sera bientôt l’une des éditions commémoratives les plus recherchées sur le marché de l’occasion. D’ailleurs, nous avons pu observer un phénomène intéressant à son sujet. Alors que le prix de base d’une telle auto avait été fixé à près de 123 000€ à sa sortie il y a de cela deux ans, il est désormais presque impossible de trouver une 911 50 d’occasion à moins de 130 000€. Non, la 991 édition 50 ans n’est pas encore un investissement, mais il semblerait qu’elle marche dans les pas de ses aînées.

Les séries commémoratives sur base de 911 ne sont pas forcément les autos promises au plus fort potentiel de hausse. Ce sont des autos que l’on s’offre avant tout en raison de leur forte prestance esthétique. Cela étant, il s’agit bien de cette forte personnalité qui les rend si désirables: elles frappent en plein coeur de la petite corde nostalgique des porschistes.

Nous recherchons activement des propriétaires de 911 SC Jubilé et de 911 Carrera 3.2 « Jubilé », ou de tout autre modèle de type Jubilé en préparation d’articles futurs. N’hésitez pas à nous contacter par mail à l’adresse suivante: 906chronicles@gmail.com

Crédits photos:

964 Jublié

911 50 ans gris Geyser

911 50 ans gris Graphite

Porsche anciennes: la bulle spéculative ne va pas exploser tout de suite.

Cet article est sponsorisé par Alpes Holidays, organisateur de sorties touristiques pour les Porsche. Saisissez les dernières places pour le voyage en Europe centrale!

Temps de lecture estimé: 2,15

Chaque année à la mi-mars, un événement faisant office de grand-messe de la voiture ancienne se déroule sur le sol américain: le concours d’élégance de Pebble Beach. Les grands noms des ventes aux enchères ne s’y sont pas trompés, et Gooding ou RM Auctions, entre autres, y présentent toujours des collections fabuleuses, vendues pour des montants donnant le vertige. Et cette folie américaine pourrait coûter très cher aux collectionneurs européens.

Le fait est que ces ventes aux enchères, au même titre que le salon Techno Classica d’Essen sur le vieux continent, servent d’indicateur de tendance. Dès lors, une seule vente publique pour un montant faramineux suffit à pousser les spécialistes de la planète entière à monter leurs prix. A titre d’exemple, constatant qu’une Ferrari 330 GTC venait d’être vendue pour le montant faramineux de 850 000$, un spécialiste britannique réputé s’interrogeait ouvertement quant à l’opportunité d’augmenter les prix de ses autos en stock.

9fc3048d-2105-442e-bb2f-67280454c934

Le phénomène concerne les Porsche au même titre. Des spécialistes américains aux premières loges, tant pour enchérir que pour commenter, n’ont pas manqué de souligner que « les prix continuent de crever le plafond ». Ce sont les mots de Cameron Ingram, réputé pour être l’un des collectionneurs et des vendeurs les plus respectés du microcosme Porsche. Cette bulle spéculative dont nous craignons l’explosion depuis un peu plus d’un an maintenant semble inébranlable. Bien malin qui saura dire jusqu’où la fièvre acheteuse se poursuivra.

5128efc4-1cfe-456b-93a0-2e85e3506240

Un petit plongeon dans les phénomènes régissant le fonctionnement de l’économie mondiale pourrait apporter un élément de réponse. Le premier phénomène concerne la parité des devises. Depuis quelques mois, l’Euro s’est déprécié face au Dollar. Ne nous encombrons pas de calculs compliqués, et contentons-nous d’illustrer ce phénomène par un exemple simple. Il y a quelques mois, lorsqu’une RS 2.7 changeait de mains pour 1 million de $, un européen devait débourser 650 000€ afin de s’offrir l’auto. Aujourd’hui, l’évolution défavorable de l’Euro contraindra un acheteur européen à débourser 900 000€. Or, les tendances venant en priorité des Etats-Unis, et la hausse des prix aidant, nous pouvons raisonnablement craindre une augmentation subite des prix des Porsche anciennes. Pour la simple raison que celles-ci sont désormais échangées sur un marché mondial. Il y a donc fort à parier que cette année ne sera pas l’année de l’explosion de la bulle.

664030c6-7908-4a7e-8356-c6eec057b2d7

Un autre phénomène économique nous permet en vérité de prédire l’explosion de la bulle spéculative sur les autos anciennes. Le fait est que la plupart des placements financiers aujourd’hui vous rapporteront péniblement 2% d’intérêts. Un ami collectionneur me disait récemment qu’il n’avait aucun intérêt à placer son argent à la banque alors que les retours sur investissement y sont si faibles. Les Banques Centrales étant encore peu disposées à faire remonter leurs taux, et donc à accroître le rendement de produits financiers conventionnels, les autos de collection restent à ce jour l’un des rares placement à offrir un rendement attrayant.

3ef76975-dff6-4743-90d0-3de959116d4f

Le sujet est complexe et épineux, et nous nous sommes efforcés de le traiter d’une façon aussi simple que possible. Ce qu’il faut en retenir, c’est que l’explosion de la bulle spéculative n’est pas pour tout de suite. Paradoxalement, seule une reprise durable et très solide de l’économie mondiale déclenchera la baisse des prix des anciennes. Car les investisseurs pourront, enfin, gagner de l’argent ailleurs.

Les autos illustrant ces lignes sont à vendre chez Maxted-Page Limited