Archives pour la catégorie De la 996 à nos jours

Les Porsche 718 Cayman GT4 et Boxster Spyder sont disponibles en Vert Python

C’est une nouvelle couleur qui fait son apparition dans le nuancier Porsche pour les Cayman GT4, Boxster Spyder : le Vert Python, disponible comme option spéciale.

C’est une annonce en toute discrétion que Porsche a réalisée pour ses gammes GT4 et Spyder. Alors que les boîtes PDK seront désormais disponibles en option pour le prix de 2850 €, mais ce n’est pas le sujet auquel nous allons nous intéresser aujourd’hui. Nous allons parler de couleurs.

Porsche a toujours aimé proposer de couleurs spéciales sur ses modèles : l’Orange Fusion sur les 991 GT3 RS, le Vert Péridot sur les Cayman R, et le célèbre Rouge Carmin pour toutes les versions GTS. Et justement, les 718 Boxster et Cayman GTS 4.0 avaient inauguré une nouvelle couleur Vert Python qui n’était disponible que sur commande spéciale.

C’est cette même peinture qui set maintenant proposée sur les GT4 et les Boxster Spyder, et c’est peu de dire qu’elle leur va à merveille. Ce sera d’ailleurs l’occasion de multiplier les choix de couleurs de jantes, puisque le Vert Python se marie aussi bien avec les jantes couleur argent, noir, ou le très original Aurum, une sorte d’or satiné.

Côté prix, il faudra compter 3240€ sur le Cayman GT4, et 2364€ pour le Boxster. C’est assez logique, puisqu’il n’y a pas de toit à peindre sur un Boxster. Ces prix sont identiques pour les autres couleurs spéciales que sont le Craie et le Bleu Miami.

Alors, chers porschistes, êtes-vous convaincus par cette nouvelle couleur ? Selon vous, quel choix de jantes se marie le mieux à cette nuance spéciale ?

Vidéo : La 991 GT3 RS Phase 2 à l’assaut du Circuit des Ecuyers

Après notre vidéo de la 991 GT3 RS sur le Circuit de Ladoux, nous sommes de retour avec une nouvelle vidéo à bord d’une GT3 RS. Cette fois-ci, il s’agit d’une 991 Phase 2 produisant 520 ch. Nous attaquons le circuit des Ecuyers pour un tour lancé.

Cette courte vidéo a été prise en passager et vous permettra de profiter de la superbe sonorité de la GT3 RS. Profitez-en !

Vidéo : une Porsche 991 GT3 RS à plus de 250 km/h

C’est une vidéo exclusive que nous partageons aujourd’hui. Cette 991 GT3 RS Phase 1 de 500 ch est lancée à toute vitesse sur le circuit d’essais de Ladoux, propriété du manufacturier Michelin.

Le pilote d’essais de Michelin, Jérôme Haslin, poussait la GT3 RS dans ses retranchements, n’hésitant pas à prendre de longues courbes à plus de 240 km/H. Cette courte vidéo a été prise lors de l’un de ces passages en piste et vous permettra de profiter de la sonorité du moteur de la 991 GT3 RS.

 

Vidéo réalisée dans le cadre d’un reportage pour Flat 6 Magazine

Crédit photo : Fred Veillard

Porsche Cayman GT4 981 : Essai découverte !

Temps de lecture estimé: 2’00

Nous vous l’avions promis il y a quelques jours sur notre page Facebook, le voici pour de bon, et rien que pour vous! Grâce à l’amabilité d’un propriétaire récemment livré, nous avons pu admirer l’un des rares Cayman GT4 livrés en France et, comble du spectacle, bénéficier de quelques kilomètres en passager. En avant!

P1100969

Pour ne rien vous cacher, c’est une rencontre que nous attendions depuis de longs mois. L’un de nos amis proches avait eu la chance de signer l’un des derniers bons de commande pour un GT4. Nous devons bien l’admettre maintenant, nous n’étions pas vraiment convaincu par le choix du Blanc Uni, d’autant plus que l’esthétique du Cayman GT4 nous laissait encore dubitatif… Jusqu’au moment où nous l’avons vu. Oui, le Cayman GT4 est superbe, oui, le blanc lui va à merveille et l’auto aimante les regards! L’aileron, sa gueule béante de requin, de superbes jantes satinées lui confèrent une allure absolument démoniaque! Les propriétaires de 911 en seront pour leur frais, et risquent d’éprouver un semblant d’amertume.

P1100974

Quant à l’habitacle, il est tout aussi remarquable. Equipé du pack Clubsport, notre Cayman du jour bénéficie donc de l’arceau de sécurité et des baquets, superbes, de la 918 Spyder. De véritables cocons dont on ne voudrait jamais s’extirper tant leur maintien est parfait. On reste épaté par l’ergonomie générale du poste de pilotage: le diamètre du petit volant en alcantara est idéal mais surtout, il faut souligner à quel point le levier de vitesses est parfait. Bien plus petit qu’il n’y paraît sur les photos, le levier tombe parfaitement sous la main. Quant au passage des vitesses, il semble impérial, le guidage est irréprochable. Si l’on peut regretter l’absence de boîte PDK, les propriétaires ne se plaindront certainement pas d’une boîte manuelle aussi excellente.

P1100984

Un petit point noir cependant, l’installation du harnais. Non seulement le passage du harnais par les interstices des baquets est peu aisé, mais il nous faut également noter la fixation sur la paroi arrière: la moquette nonchalamment découpée reste visible, et un si piètre niveau de finition frise l’inacceptable… On regrettera également que le propriétaire n’ait pas coché la magnifique option cuir intégral, mais celle-ci nécessitait plusieurs milliers d’euros supplémentaires. Lorsque la législation française vous impose 8000€ de malus écologique, la facture franchit rapidement les 100 000€, au détriment des équipements dont vous rêviez…

P1100989

P1100980

Mais il est temps de monter à bord, et de laisser faire notre pilote et heureux propriétaire. L’auto est flambant neuve et n’affiche que 190km, il n’est donc pas question de pousser l’auto dans ses retranchements. Mais quoi qu’il en soit, le comportement de l’auto reste bluffant. Le GT4 est rivé au sol, et son équilibre est impossible à prendre en défaut. Le freinage est celui de la Carrera S, il n’y a donc aucun risque à ce niveau. Les trains roulants sont excellents, et malgré les suspensions de GT3 à l’avant, le confort reste parfaitement acceptable. Les familiers des 996 ou 997 GT3 comprendront de quoi nous parlons. A côté de cela, le GT4 fait figure de limousine. Le travail des ingénieurs est véritablement bluffant.

P1100971

Au moment de conclure, nous ne pouvons qu’applaudir des deux mains (et des deux pieds) tant le Cayman GT4 incarne une nouvelle ère pour Porsche: les sportives à moteur central bénéficient enfin de l’attention qu’elles méritent légitimement. Le GT4 est littéralement bluffant, presque parfait à tous points de vue. Nous n’avons plus qu’une chose à dire: ceux qui n’ont pas franchi le pas le regretteront amèrement…

Un grand merci au propriétaire de ce GT4 pour sa gentillesse et sa disponibilité.

Une nouvelle Porsche 911 Targa 4S Exclusive Edition

Temps de lecture estimé:

Youpi! Cocorico! Ca y est, Porsche France a décidé de nous gâter! Vous rappelez-vous de cette superbe Targa 4S Bleu Gulf limitée à 15 exemplaires à laquelle nos amis néerlandais avaient eu droit il y a quelques semaines? Eh bien, pour fêter les 50 ans de la Targa en beauté, Porsche France a également décidé d’y aller de sa petite édition limitée. Mais autant vous le dire tout de suite, nous n’avons pas sauté de joie très longtemps…

08113490-photo-porsche-911-targa-4s-exclusive-edition-000

Le département Exclusive s’est bien évidemment impliqué dans le projet de Porsche France, en commençant par le plus important: la couleur! Et cette fois-ci, Porsche a décidé de faire parler la poudre, en optant pour… du gris. Bravo les mecs, pour une fois que vous organisez un barbecue, vous faites cramer les brochettes! Que le lecteur nous pardonne cet excès de familiarité, mais lorsque l’on voit que les Pays-Bas ont osé le Bleu Gulf, nous ne comprenons vraiment pas pourquoi Porsche France n’a pas osé le Rouge Polo, l’Orange Sanguine, voire le Jaune Bahama qu’ils connaissent parfaitement, puisque le parc presse français dispose d’une 911T Jaune Bahama. Mais non, Porsche a opté pour cette nuance appelée Gris Noir. L’originalité jusqu’au bout…

08113492-photo-porsche-911-targa-4s-exclusive-edition-000

La dotation extérieure bénéficie également des jantes Sport Classic de 20 pouces peintes en noir brillant, dont la beauté et l’allure ne déçoivent jamais. La Targa 4S se pare également du bouclier avant Sport Design évoquant fortement la GTS, tout comme les rétroviseurs Sport Design. On remarquera également la présence de baguettes latérales peintes en couleur carrosserie. L’ensemble est désormais bien habituel sur les éditions limitées développées sur la base de la 911. Quant à l’habitacle, il s’agit d’une copie conforme de ce que Porsche avait proposé sur la sublime 911 Edition 50 ans, qui pourra pour toujours s’arroger le privilège de l’originalité, alors que cette Targa 4S commence, malheureusement, à sentir le réchauffé.

08113494-photo-porsche-911-targa-4s-exclusive-edition-000

La recette est donc fort convenue, et l’auto sera limitée à 15 exemplaires seulement. Un semblant d’exclusivité facturé au prix fort, puisque la Targa 4S Exclusive réservée à la France vous sera facturée 188 489€, contre 127 805€ au modèle de série. Nous espérons toutefois que l’auto connaîtra le succès, car quoi que nous en disions, elle est tout de même très réussie. Mais nous restons très déçus par le manque cruel d’originalité de l’auto. Si un membre de Porsche France venait à lire ces lignes, nous serions fort heureux d’entendre sa version de l’histoire…

Crédits photos: Porsche AG