Porsche Cayenne : deux show cars Porsche Classic

Les Porsche Cayenne de première génération sont au plus bas. Alors, quel avenir se profile pour des modèles de si grande diffusion ? Porsche Classic et le département Exclusive nous donnent un début de réponse avec deux Cayenne « show car »

Petit rappel historique sur le Cayenne : la première génération de SUV Porsche est apparue en 2004, et a été produite jusqu’en 2007. Ce Cayenne nom de code 955 sera ensuite remplacé par une version Phase 2 remise au goût du jour produite entre 2008 et 2010. C’est avec ce Cayenne nom de code 957 que le constructeur a notamment donné naissance au Cayenne GTS, première déclinaison plus ou moins sportive du SUV Porsche.

Le Cayenne : une Porsche passion ?

Le fait est que tous les spécialistes vous le diront : le Porsche Cayenne n’est pas une Porsche passion au même titre que la 911 ou le Boxster. Cela signifie que ces autos sont achetées sous des effets de mode : on achète la nouvelle version, puis on passe sur une Panamera Sport Turismo, et pourquoi pas sur un Macan Turbo avant de se laisser séduire par le Cayenne Coupé. Et le marché de l’occasion ne suit pas, ou peu, car les porschistes ne rêvent pas vraiment d’un Cayenne Turbo millésime 2006.

Difficile, donc, de susciter l’intérêt autour d’autos qui, bien qu’elles fassent partie de l’histoire du constructeur, ne fascinent pas les foules.

Porsche Exclusive s’attaque au Cayenne

C’était sans compter sur l’inventivité des gens de chez Porsche, bien aidés en cela par le nouveau département des « commandes spéciales » de la Porsche Exclusive Manufaktur et de Porsche Classic. Rappelons en effet que les premiers Cayenne ont rejoint le catalogue Porsche Classic et qu’à ce titre, de nombreuses pièces détachées sont disponibles sur catalogue.

Et ce qui nous intéresse aujourd’hui, ce sont les deux show cars réalisés par le constructeur pour laisser entrevoir ce que pourrait être l’avenir du Cayenne chez les collectionneurs et les amateurs de Porsche. Ne nous voilons pas la face : peu de porschistes sont attirés par un Cayenne, aussi bien conservé soit-il. En revanche, l’idée de transformer un Cayenne en baroudeur du Dakar, avec son attirail de compétition et une livrée de course paraît alléchante. Cela lui donne beaucoup d’allure et de charisme.

Pourquoi transformer un Porsche Cayenne ?

Pour ne prendre que le Cayenne 955 (la toute première génération), la production aurait dépassé les 200 000 exemplaires. Il n’y a donc rien de bien dramatique à transformer un Cayenne pour lui donner l’allure d’un concurrent de la Transsyberia. Et surtout, si cela peut permettre de faire vivre ces Porsche tombées dans l’oubli, on ne peut que saluer l’initiative.

Porsche Classic rappelle toutefois que ces deux autos sont des démonstrateurs et que les pièces utilisées n’ont pas été homologuées ou approuvées pour un usage routier. L’objectif était simplement de démontrer tout le savoir-faire et toute l’inventivité de Porsche Exclusive et de Porsche Classic. On peut tout de même concevoir qu’une telle conversion en gardant les trains roulants d’origine soit possible. Après tout, la majorité des modifications sont d’ordre cosmétique. On peut certes mentionner les pneus tout-terrain, les jantes spécifiques et la garde au sol surélevée. Mais à part cela, le reste semble tout à fait imaginable sur un Cayenne de série.

Le Cayenne : future Porsche passion ?

Au regard de ces réalisation, nous n’avons aucun doute sur le fait que cela va mettre un vrai coup de projecteur sur les Cayenne. Peut-être pas au point de déchaîner les passions, car ce sont des autos dont l’entretien reste très cher, et les porschistes donneront presque toujours la priorité à une belle sportive. Cela étant, il semble tout à fait envisageable de voir quelques beaux projets similaires garnir les garages d’amateurs éclairés. Après tout, il y a également de grands passionnés de 4×4, et le Cayenne est un franchisseur hors pair.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :