La première victoire de Porsche au Mans: 1970


Temps de lecture estimé: 2’00

Nos lecteurs ne sont pas sans savoir que notre constructeur favori a réalisé un doublé historique lors des 24 heures du Mans 2015, portant désormais à 17 le nombre de victoires attribuées à Porsche. L’occasion parfaite afin de lancer une petite rétrospective de toutes les victoires du constructeur dans la course la plus mythique au monde. Quelques images, quelques lignes viendront désormais éveiller chaque vendredi soir pendant dix-sept semaines. Commençons avec l’année 1970.

La victoire en 1969 leur avait pourtant échappé pour si peu. Après une bataille homérique, entre Gérard Larrousse dans sa Porsche 908LH et Jacky Ickx dans sa Ford GT40 se dépassant continuellement, Larrousse fut contraint de lever légèrement le pied dans le dernier tour en raison de freins usés jusqu’à la corde. Offrant une cinquième victoire de rang à Ford pour seulement 130 mètres.

C’est donc avec une armada de 917 totalement nouvelles que Porsche débarqua au Mans en 1970, motorisées par des 12 cylindres de 5 litres développant la puissance titanesque de 580ch. Les sept Porsche 917 ne seraient toutefois pas de trop face à onze (!!) Ferrari 512S emmenées par de talentueux pilotes. L’édition 1970 se déroula sous une météo désastreuse, ne donnant que davantage de prestige à cette première victoire décrochée par le duo Hans Herrmann – Richard Attwood sur la 917K n°23 portant les couleurs de Porsche Salzbourg. Cette première victoire fut également un premier triplé, puisque le podium fut complété par une seconde 917LH (Larrousse-Kauhsen) ainsi qu’une « vieillissante » 908/2 (Lins-Marko).

M15_2177

Pour la petite histoire, la plupart des 917 portaient la désormais légendaire livrée Gulf, puissant soutien financier de l’écurie John Wyer Automotive. Désireux de satisfaire ce très important client, Ferry Porsche lui promit de lui fournir les 917 les plus à la pointe afin de bénéficier des meilleures chances de victoire. Une promesse qui ne fut tenue qu’à moitié, puisque Ferdinand Piëch s’assura que l’écurie Porsche Salzburg ait à sa disposition une 917  encore plus évoluée. Ce qui n’est guère une surprise, si l’on veut bien se rappeler que Porsche Salzburg appartenait en partie à la famille Piëch…

Enfin, sachez que la 917 rouge et blanche du musée Porsche n’est pas la véritable auto victorieuse au Mans. Il s’agit en vérité du châssis 001, restauré par l’usine afin de lui donner l’apparence de l’auto victorieuse. Aux dernières nouvelles, la vraie 917 n°23 serait la propriété du collectionneur brésilien Carlos Monteverde. Ce banquier possède également une seconde 917 reproduisant la livrée rouge et blanche, qu’il utilise dans des événements historiques. La véritable 917 victorieuse au Mans ne se risque plus sur les circuits, ou très peu.

Crédit photo: Porsche AG

2 réflexions sur « La première victoire de Porsche au Mans: 1970 »

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s