Ultraviolet, couleur caméléon de la GT3 RS


Temps de lecture: 1’40

Rarement une couleur aura suscité autant de réactions. On se souvient aisément du plébiscite qui avait accompagné l’Orange Signal et le Vert Vipère des 997 GT3 RS Phase 1, et un nuancier plus timoré sur les Phase 2. Mais avec la 991, en dépit d’un supplément de coût discutable, Porsche a jeté un gros, gros pavé dans la mare avec l’Orange Fusion, mais surtout le très controversé Ultraviolet. Et le meilleur moyen d’en parler, c’est en images.

porsche-991-gt3-rs-c703829052015200134_6

Sans surprises, le violet fut régulièrement absent du nuancier Porsche depuis 1971. On retiendra pour les besoins de cet article l’apparition de la couleur Aubergine pour le millésime 1974, une couleur adoptant quelques nuances de rouge du plus bel effet. Malheureusement, ce superbe coloris est particulièrement rare et sera la dernière apparition du violet jusqu’en 1990. Au terme de cet intermède nous retrouvons ce bleu violacé sur la 964, marquant le retour de cette couleur sous différentes déclinaisons, notamment le très célèbre Vésuvio, probablement l’une des nuances les plus appréciées. Abandonné en 2000, il faudra alors attendre le retour de l’améthyste en 2010, qui occupera le catalogue jusqu’à présent.

Jay-Kay-911_2305105k

porsche_964_carrera_veilchen_pannhorst_dsc_6559

100_7960

Mais venons-en à ce fameux Ultraviolet. L’histoire retiendra que Michael Mauer, responsable du design chez Porsche, souhaitait que la GT3 RS trône au salon de Genève en Ultraviolet accompagnée de jantes blanches. Il est bien regrettable qu’il n’ait pas obtenu gain de cause, mais on peu comprendre la décision du marketing de ne pas adopter une couleur aussi clivante pour un lancement mondial.

porsche-991-gt3-rs-c703829052015200134_1

Ce qui fait la force de l’Ultraviolet, c’est son aspect caméléon. Que l’auto soit exposée au soleil, et elle prendra alors une apparence très claire, mettant alors grandement en valeur l’association avec des jantes noires. Un temps plus couvert soulignera l’aspect métallisé de la peinture, donnant beaucoup plus d’éclat et de prestance à l’Ultraviolet. Notons que de série, Porsche recommande d’associer l’Ultraviolet à des jantes en gris Argent, le contraste permettant de mettre en valeur la peinture métallisée dont les multiples reflets donnent l’impression d’avoir plusieurs peintures en une.

11226054_552404158232043_5821624121089479157_n

11231087_754972637955940_7330586120924275106_n

En ce qui nous concerne, c’est un véritable coup de coeur. Nous regrettons toutefois que Porsche n’ait pas poussé le délire jusqu’au bout, en proposant un arceau peint en Ultraviolet, et un habitacle habillé d’un alcantara de même couleur. Après tout, l’Orange Fusion a bien droit à de l’alcantara orange! Quel dommage également, que Michael Mauer ne soit pas parvenu à imposer les jantes blanches. Lorsque l’on constate à quel combinaison est réussie sur la RS 2.7 Aubergine illustrant ces lignes, l’on se dit que le résultat aurait été diabolique.

Crédits photos:

Pannhorst

Autogespot

Porschebahn

Telegraph

Une réflexion sur « Ultraviolet, couleur caméléon de la GT3 RS »

  1. Bonjour, je cherche la référence couleur de la Porsche Ultraviolet Caméléon svp afin de peindre mon vélo. Merci de m’aider!
    Jean-Pierre

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s