Porsche dévoile la nouvelle 911 GT3 R!


Temps de lecture estimé: 2’50

Si Porsche continue sur ce rythme, nous n’aurons bientôt plus le temps de reprendre notre souffle! Nous pensions que la GT3 RS, puis le Boxster Spyder mettraient un coup d’arrêt à une stratégie produit particulièrement offensive en 2015. Du moins, nous pouvions raisonnablement nous attendre à une pause de quelques mois avant le nouveau lancement. Mais non! Après deux énormes coups de feu, voici un véritable coup de canon, avec la 991 GT3 R!

M15_1172

Le moins que l’on puisse dire, et c’est également le moins que l’on puisse espérer, c’est que cette nouvelle GT3 R semble taillée pour donner des sueurs froides à ses concurrentes dans le championnat GT3. Et la lecture de la fiche technique est absolument ahurissante, à tel point que nous ne savons guère par où commencer. Mais puisqu’une GT3, c’est d’abord un moteur, commençons par le flat 6! Développé à partir de la machine de guerre de 4 litres équipant la nouvelle GT3 RS, celui-ci bénéficie encore de nouvelles optimisations: on remarque entre autres une injection capable d’envoyer le carburant à une pression de 200 bars, ou un système d’ouverture des valves géré électroniquement, gage d’une rapidité maximale. Sans surprise, le moteur développe jusqu’à 500ch, et est accouplé à une boîte séquentielle à 6 rapports.

M15_1171

M15_1179

Mais la partie la plus impressionnante concerne certainement le châssis! L’empattement rallongé de 8,3cm garantit une stabilité de tous les instants, notamment dans les courbes rapides où la GT3 R devrait se montrer souveraine. Soulignons que cela améliore également la répartition des masses. Notez également la présence d’un capot avant et d’ailes avant pourvus de larges fentes garantissant un écoulement plus fluide de l’air, accroissant l’appui, donc la stabilité de l’auto. Quant aux panneaux de carrosserie, ils sont presque tous faits de pibre de carbone renforcée de polycarbonate (CFRP), un matériau que l’on retrouve dans les baquets de la 918 Spyder. Avant une industrialisation sur les futures GT3 RS de route? Autre grande première, tous les vitrages, ce qui inclut le pare-brise, sont faits de polycarbonate.

M15_1173

L’aérodynamique n’est pas en reste. Peut-être cette énorme entrée d’air tronquée dans le bouclier avant vous semble-t-elle un peu bizarre? Elle est inspirée de l’actuelle GT3 RSR, et est parfaitement justifiée techniquement: en se contentant d’un seul grand radiateur central, la GT3 R voit son centre de gravité abaissé, tout en protégeant davantage le système de refroidissement en cas de collision. Une double utilité que l’on ne voit guère au premier coup d’oeil, et c’est bien là tout le talent des ingénieurs de Porsche Motorsport. N’oublions pas de glisser quatre mots au sujet de l’aileron arrière: deux mètres de large. What else?

M15_1178

Nous pourrions encore aborder le système de freinage pourvu d’énormes disques de 380mm à l’avant et 372mm à l’arrière, pincés respectivement par des étriers à 6 et 4 pistons. Nous pourrions également évoquer le réservoir dont la contenance est portée à 120 litres, et comportant une fonction d’arrêt de l’alimentation du moteur en cas de collision, afin d’éviter les incendies. Sachez également que la trappe d’évacuation du toit a été agrandie. Ah! Une dernière chose, bien plus intéressante: l’auto vous coûtera 429 000€. Hors taxes… Bim!

Crédits photos: Porsche AG

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s