Porsche 993 Carrera S : Quel intérêt ?


Temps de lecture estimé: 2’10

Est-il encore nécessaire de présenter la 993 Carrera 4S ? Si elle devait passer l’épreuve de l’applaudimètre devant un parterre d’esthètes, il ne fait nul doute qu’elle décrocherait un score à rendre jalouses toues les autres 911. Il est en effet difficile de résister aux charmes combinés de la 993 et du Turbo Look. C’est la raison pour laquelle, après cette copie plus que parfaite, nous pouvons légitimement nous demander quelles motivations ont poussé le constructeur à proposer une Carrera S ? Explications…

www.pannhorst-classics.com

C’est lors du millésime 1996 que la Carrera 4S vit le jour, apportant avec elle un lot d’innovations inédites. Le millésime 1996 fut en effet celui de l’inauguration du Varioram, permettant de porter la puissance du flat 6 à 285ch. La Carrera 4S adoptait quant à elle la carrosserie large, le bouclier avant et les jantes de 18 pouces de la Turbo, à l’exception de son aileron arrière. Le châssis était également emprunté à la Turbo : les freins sont surdimensionnés, tandis que les suspensions avant et arrière sont respectivement abaissées de 10 mm et 20 mm. Avec un tel équipement, la Carrera 4S devait être particulièrement efficace dans les virages.

www.pannhorst-classics.com

L’équipement intérieur bénéficiait des mêmes standards haut de gamme que la Turbo. Ainsi, la Carrera 4S se voyait équipée de série de l’air conditionné, d’une sellerie intégralement en cuir, de l’ordinateur de bord, des sièges électriques et enfin d’un essuie-glace arrière, sans omettre le lecteur de radio-cassettes. Avec un tel équipement, la Carrera 4S avait absolument tout pour plaire, et les clients ne s’y trompèrent pas. Avec 6948 exemplaires vendus, Porsche en a écoulé davantage que les 911 Turbo, permettant de rentabiliser un châssis dont le développement aura certainement été onéreux. Mais alors, pourquoi diable offrir par la suite une Carrera S dépourvue des gros freins et de la transmission intégrale ?

993 2s-41

Avec des freins de Carrera, des jantes de Turbo disponibles uniquement en option, il faut bien admettre que la 993 Carrera S semble nettement moins intéressante. Il faut pourtant lui reconnaître quelques particularités, dont son aileron arrière à double grille, peint en couleur carrosserie, ainsi qu’un teinte spéciale, le Vésuvio Métallisé, disponible moyennant un petit supplément. Il faudra veiller à ne pas vous laisser leurrer par les vendeurs qui vous présenteront une 993 peinte en Vésuvio comme une édition limitée, ce n’est pas le cas. Il s’agit d’un quiproquo d’époque, notamment en France ou Sonauto fit repeindre ses dernières Carrera S en Vésuvio afin de les écouler rapidement avant l’arrivée des 996 en concessions…

p1050733

Répondons maintenant à la question : pourquoi ? Comme nous l’avons dit, la Carrera 4S était équipée d’une encombrante transmission intégrale. Ce qui rendait impossible l’adjonction d’une boîte Tiptronic. Dès lors, afin de répondre à la demande de ses clients, le constructeur a pris la peine de proposer une Carrera S où le montage de la boîte Tiptronic serait possible! Il serait d’ailleurs intéressant de savoir quelle proportion de Tiptronic a été vendue sur la Carrera S. Car il ne faut pas oublier qu’en supprimant le coûteux châssis de la Turbo (à l’exception des suspensions rabaissées), la Carrera S était affichée à un tarif nettement plus abordable: 137 500 Deutsche Marks, contre 159 800 pour une Carrera 4S. Ce qui lui permit de rencontrer un certain succès, avec 3714 exemplaires écoulés en seulement deux millésimes, et que de nombreux clients s’en tinrent à la boîte manuelle, qui garde la faveur des acheteurs aujourd’hui.

993 2s-5

Cela est assez surprenant, mais aujourd’hui, il n’existe presque aucun écart de prix entre une Carrera S et une 4S. Ce que les porschistes retiennent aujourd’hui, avant tout, ce sont les ailes larges et l’esthétique époustouflante de ces 993 Turbo Look. Le fait d’avoir 4 roues motrices n’ayant jamais constitué un sommet technologique de référence, seuls l’état et la beauté de l’objet importent. Mais rassurez vous, avec ou sans les freins de la Turbo, l’agrément de conduite de la Carrera S, sa beauté et sa rareté vous en donneront largement pour votre argent.

Crédits photos:

Serge Heitz Consulting

Pannhorst Classics

Une réflexion sur « Porsche 993 Carrera S : Quel intérêt ? »

  1. Sonauto n’a pas fait repeindre ses 993 S en vésuvio pour les vendre. Sonauto a fait ajouter en retour usine l’option X51 (300CV) au S vesuivio en stock avec un prix très attractif pour écouler le stock.

    Avez-vous une source confirmée pour cette information ?

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s