Nouveau Boxster Spyder, nouveau carton plein!


Temps de lecture estimé: 2’10

Cayman GT4, 911 GT3 RS, et désormais le Boxster Spyder. Décidément, l’année 2015 restera dans les annales de Porsche comme un grand, très grand crû! Jamais nous n’avions eu la chance de vivre un tel déluge de nouveautés aussi délurées dans une période aussi courte. Devra-t-on s’en plaindre? Certainement pas! Laissons plutôt durer le plaisir en effectuant un petit tour d’horizon du dernier venu.

P15_0201

Il y a tant à dire que nous ne savons guère par où commencer. Les critiques? Gardons cela pour la fin! Jetons donc notre dévolu sur l’atout maître du Spyder: son esthétique! La face avant ne vous est pas inconnue: il s’agit de celle du Cayman GT4, son parent le plus proche. De même, la jupe arrière lui est empruntée. Pour le reste, Porsche a préféré se passer de l’aileron arrière massif, au profit d’un becquet évoquant la queue de canard de la RS 2.7. Le point culminant est bien évidemment ce capot arrière doté d’un superbe double bossage que Porsche dit être inspiré de la 718. On ne peut que leur donner raison. D’ailleurs, un gros aileron aurait totalement gâché l’effet esthétique de ce capot arrière.

P15_0199

Ce capot arrière possède d’ailleurs son utilité, puisqu’il se relève intégralement afin de loger une capote au maniement amélioré. Si la capote du Boxster Spyder génération 987 rappelait l’étanchéité et la facilité de montage des tentes utilisées par les paras de Diên Biên Phu, la capote de la génération 981 laisserait presque croire qu’elle a été conçue par les ingénieurs de Décathlon: toujours manuelle, mais bien plus instinctive. Et étanche, par la même occasion! Il fallait bien cela pour abriter un habitacle dépourvu de climatisation, de radio, et de module de communication, dans le plus pur esprit des 356 Speedster! Nous recommandons une nouvelle fois d’opter pour les baquets optionnels de la 918 Spyder. Et tant qu’à jouer la fibre nostalgique jusqu’au bout, optez pour le pack Spyder Classic combinant le cuir rouge à l’alcantara noir, de toute beauté!

Capture d’écran 2015-04-02 à 18.21.01

P15_0202

Ce que l’on ne vous dit pas au sujet de l’équipement, c’est qu’en optant pour la sellerie en cuir et alcantara avec coutures contrastantes, vous bénéficiez d’office du pack intérieur peint en couleur carrosserie, comme nous avons pu nous en rendre compte sur le configurateur. Quelle belle surprise! Espérons que cela incite les clients à opter pour des couleurs vives. Car pour le reste, il vous faudra composer avec un équipement de série fort rudimentaire, le confort étant en option, à croire que Porsche ait mandaté Colin Chapman pour une conférence grassement rémunérée. Nous nous égarons… En dernier lieu, la philosophie pure et dure du Boxster Spyder est parachevée par la présence de série d’une boîte manuelle. Si vous souhaitez une boîte PDK, il vous faudra tout simplement acheter un autre modèle! Le Spyder répond de la même philosophie que le Cayman GT4!

Capture d’écran 2015-04-02 à 18.26.10

Capture d’écran 2015-04-02 à 18.21.58

La motorisation est sensiblement identique, à ceci près que le Spyder émarge à 375ch, quand son frère GT4 émarge à 385ch. Les performances laissent toutefois pantois: 4,5 secondes de 0 à 100km/h, et 290km/h en pointe! Qui a dit que les cabriolets étaient pour les filles? Au moins, les hommes ne risquent pas d’être décoiffés… D’autant qu’avec des suspensions abaissées de 20mm, les passages en courbes risquent de se transformer en pogos de concerts de hard rock! Plaisanterie à part, il ne fait aucun doute que le Boxster Spyder soit véritablement le cabriolet sans compromis de la gamme Porsche. Et l’on se prend à rêver d’une 911 similaire…

P15_0192

La critique, maintenant! Y en a-t-il beaucoup à proférer? A vrai dire, mis à part de nouvelles jantes au dessin à peine renouvelé que l’on aurait préféré voir remplacées par celles de la GT3, on pourra surtout regretter une auto de lancement franchement terne. Le blanc et les jantes grises font rarement bon ménage. Cela est d’autant plus le cas que le constructeur a opté pour un habitacle désespérément noir et gris, alors que les coutures rouges auraient apporté un supplément de gaieté fort bienvenu. Cela est d’autant plus surprenant que le Cayman GT4 et la GT3 RS n’avaient pas hésité à jouer à fond la carte de la couleur. C’est à n’y rien comprendre. Mais qu’importe, car il ne fait aucun doute que les clients n’auront aucun mal à se jeter sur les bons de commande, même avec un prix de départ fixé à 82 430€. Espérons simplement qu’ils osent la couleur…

P15_0189

Crédits photos: Porsche AG

10 réflexions sur « Nouveau Boxster Spyder, nouveau carton plein! »

  1. Une merveille !!!!!!!!

    Que dire de plus… Ah oui une autre teinte comme par exemple le bleu Mexico et avec des jantes noires mates.

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s