Faut-il acheter une Carrera GT blanche?


Temps de lecture estimé: 2’10

Depuis la fin des années 2000, Porsche a réussi le tour de force de remettre au goût du jour une couleur que l’on croyait oubliée depuis la fin des triomphes du constructeur en compétition. C’est sur une décision de Ferdinand Piëch que les prototypes furent peints en blanc à partir de 1966, ce qui est encore le cas aujourd’hui. Mais en 2004, la mode était encore au gris. Alors, oser commander une Carrera GT blanche nécessitait une dose incommensurable de courage, pour notre plus grand bonheur aujourd’hui…

white_gt_1

Le lancement officiel de la Carrera GT fit la part belle à l’argent GT métallisé, à tel point que le nuancier de l’auto fut très peu fourni. Il ne comprenait que quelques couleurs, que sont le rouge, le jaune, le noir, le gris et le blanc. Point de vert ou de bleu, et les autos portant des couleurs spéciales sont particulièrement rares. S’offrir une Carrera GT rouge ou jaune était déjà la preuve d’une bravoure démesurée. Alors imaginez en blanc… Pourtant, poser ses yeux sur cette supercar blanche aujourd’hui ne choque guère. Il y a certes la surprise initiale, tant il est inhabituel d’en voir une blanche, mais cette couleur lui sied remarquablement bien.

white_gt_8

On pourra certes déplorer la présence de jantes en argent, quand une finition satinée aurait été nettement plus seyante, mais le blanc ne vient en rien gâcher les lignes fluides d’une supercar qui n’a vraiment pas vieilli. De récents essais routiers réalisés par la presse, tout comme le témoignage d’heureux propriétaires tend à le confirmer: il s’agit de l’une des dernières supercars de cette race qui se pilotait, et que l’on abordait avec le plus grand respect. En contrepartie, les 612ch délivrés par son V10 sont une absinthe dont on ne se lasse jamais. Malgré ses 10 ans, la Carrera GT conserve un comportement et des performances de premier rang, et n’a rien perdu de son pouvoir de séduction.

white_gt_6

Sur les 1270 Carrera GT fabriquées, combien d’autos blanches dénombre-t-on? Probablement moins de 10, ce qui ne manquera pas d’attiser la convoitise des collectionneurs avertis, voire des spéculateurs. Il faut dire que la Carrera GT bénéficie déjà d’un regain d’intérêt en raison de l’arrivée de la 918 Spyder. Nombreux sont les propriétaires souhaitant acquérir les deux, voir les trois supercars en comptant la 959 nettement plus rare. Rassembler un trio tout de blanc vêtu constituerait un exploit que peu de collectionneurs pourront se vanter d’avoir accompli. Et quelle allure cela doit avoir!

white_gt_7

Est-ce une raison pour se ruer sur la première blanche venue en faisant une offre affolante? Dans le petit monde des supercars, bien plus encore que sur le marché de l’occasion, rien n’a plus d’importance que la qualité de l’entretien, et la présence d’un historique parfaitement limpide. Le coût de l’entretien étant passablement élevé, de nombreuses Carrera GT ont malheureusement souffert au cours des dernières années. Les prix d’achat ont certes baissé, ce qui n’est pas le cas du coût d’entretien. Quant à cette sublime machine blanche habillée de cuir Terracotta, étonnante d’originalité, elle vous coûtera la bagatelle de 760 000€! Soit peu ou prou le prix d’une 918 Spyder neuve… Les Carrera GT ont leur place en collection, cela ne fait plus aucun doute.

Consultez l’annonce ici

2 réflexions sur « Faut-il acheter une Carrera GT blanche? »

  1. A y repenser on aurait du investir dans des voiture de ce genre, onéreuses à l’achat et à l’usage mais après une dizaine d’années la plus value est bien plus importante avec en plus d’avoir ou de toujours profiter d’une œuvre d’art ballant son pesant de cacahuètes !

    J’en viens donc à me poser la question suivante: quelle serait le modèle actuellement en vente ou génération 997 qui pourrait avoir un historique similaire dans 10/15 ans hormis bien entendu la RS4.0 et la toute dernière 918 spyder car 800.000 € et plus n’est pas à la portée de toutes les bourses. Et malheureusement pas de la mienne.

    Une GT4 pourrait-elle flamber par rapport à son prix d’achat très raisonnable vu que c’est une sportive bien née et à la philosophie de pure sportive à l’ancienne càd boîte manuelle, moteur central arrière et atmosphérique ( probablement une des dernières).
    A moins qu’une GT4 RS sorte dans un futur proche car vu les normes antipollution elle risquerait d’être alimentée par un ou deux turbos.
    Une 991 GT3 ? La nouvelle 991 GT3 RS ?
    Qu’en sera-t-il d’ailleurs des futures 991 GT3 et GT3 RS MK2, auront-elles déjà un turbo, si oui la réponse est toute trouvée la première et dernière GT3 RS de l’histoire en atmosphérique et avec boîte PDK !

    En plus une GT3 avec turbo, c’est en principe une GT2, il va y avoir un soucis de logique dans la gamme PORSCHE.

    Je pense en toute honnêteté que nous avons la chance de vivre un moment charnière et historique dans ce qui va se passer dans la marque.

    Les 991 phase 2 pointent déjà leur bout de leur nez pour « fin » de cette année, nous y sommes déjà et là fini les atmosphériques, l’aire du turbo est en marche et dans 30 ans on regrettera les générations 997 et 991 atmo. Style c’était bien mieux avant…
    Et dans 30 ans on se dira pourquoi je ne l’ai pas gardée ma 997/991 GT3 RS…

  2. Au niveau performances générales quand on pense que la Carrera GT fait le Nürburgring en 7 minutes 32 et la GT4 avec ses 385ch en 7 minutes 40, c’est assez fou, seulement 8 secondes d’écart sur un tracé si long !!!

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s