Cayman S Sport: sauvons l’honneur du premier GT4!


Temps de lecture estimé: 3’00

L’actualité peu mouvementée étant propice aux rétrospectives, il nous a semblé opportun de nous replonger quelque peu dans l’histoire du Cayman, en tachant de revenir aux prémices de la déclinaison sportive du petit coupé à moteur central. Nous voici donc en 2008, année du lancement d’une édition limitée qui peine aujourd’hui à exister: le Cayman S Sport.

Ses couleurs chatoyantes contribuèrent pour beaucoup à son image d’avorton, lorsqu’il fut lancé. Mais, sept années plus tard, qu’en reste-t-il? Pas grand chose, malheureusement, relégué dans la catégorie des éditions limitées un peu trop opportunistes pour être dignes d’intérêt. Le propos est un brin excessif, mais il est fondé, car le Cayman S Sport eut bien du mal à tenir ses promesses. D’emblée, il avait pourtant tout pour plaire. De série , il était possible d’opter pour les superbes vert et orange des 997 GT3 RS, un argument coup de massue pour qui salivait devant ces autos aux tarifs fort élevés. Les plus raisonnables pouvaient encore opter pour le rouge, le blanc ou le gris métallisé, toutes les couleurs étant accompagnées de bandes décoratives, de grilles d’entrées d’air, de rétroviseurs et de superbes jantes de 19 pouces Sport Design peints en noir brillant.

porsche-porsche-cayman-s-sport

L’équipement était à l’avenant, puisque cette édition limitée à 700 exemplaires désormais très difficile à trouver était équipée de la suspension PASM abaissée de 10 millimètres, ainsi que d’un nouvel échappement sport permettant au flat 6 de développer 303ch. La barre symbolique des 300ch était ainsi franchie, mais cela ne constituait qu’un très léger gain de 8ch par rapport à un Cayman S classique. Vous en conviendrez certainement, emprunter ses peintures de guerre à la GT3 RS tout en proposant des améliorations mécaniques aussi indigentes relève du crime de lèse-majesté!

DSC_1383

Le traitement de l’habitacle se voulait plus sportif, avec de l’alcantara recouvrant le volant, le levier de vitesses et le frein à mains, tandis que le cuir habillait les sièges sport montés de série. Afin d’adopter un look un peu plus méchant, l’habitacle était également doté d’un pack intérieur peint. Celui-ci rappelait les touches noires de la carrosserie, puisque la console centrale, l’entourage du levier de vitesses et les baguettes de tableau de bord étaient désormais peintes dans la même teinte noire, tandis que l’incontournable pack Sport Chrono était monté de série.  Quant au gain de poids, on ne pouvait guère espérer de miracles, les ingénieurs s’étant contentés de faire l’impasse sur la visière recouvrant les compteurs…

47909702

A ce stade, les spéculateurs auront certainement rangé leur chéquier. Nous l’avons répété à maintes reprises, le statut collector d’une auto dépend bien davantage de son image, et de son excellence technique, que du petit nombre d’exemplaires produits. Le Cayman S Sport fait malheureusement partie de cette seconde catégorie d’autos très rares mais peinant à tenir leurs promesses. Pourtant, si l’on s’en tient à sa stricte dénomination, le Cayman Sport ne bafouait aucun principe, bien au contraire.

47909729

Un peu plus abouti que le Cayman S, nous lui devons d’ailleurs une fière chandelle. En instaurant l’image d’un petit Cayman épicé, il a ouvert la voie d’une lignée beaucoup plus musclée, dont la maturité est désormais établie grâce au formidable Cayman GT4. En cela, le Cayman S Sport est une auto importante dans l’histoire du petit coupé. Et ses couleurs éclatantes ne font qu’agrémenter le plaisir dans une auto guère avare en sensations. Si par chance vous parveniez à en dénicher un, sautez sur l’occasion. Bien qu’il ne soit pas un collector absolu, sa cote se maintiendra un peu mieux que le reste de sa petite famille, et il saura vous rendre heureux. Une telle auto, de si belles couleurs, pour un si petit prix, cela ne se refuse certainement pas!

2 réflexions sur « Cayman S Sport: sauvons l’honneur du premier GT4! »

  1. Et ce cayman vert sur circuit ….. Faisant la pige aux grosses 911 ….
    Car ça tient le pavé ,il faut le pousser loin pour décrocher
    C’est une bonne opportunité ce cayman sport , et j.en ai cherché une avant de trouver …la GT3 .

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s