L’exclusivité de Singer remise en question


Temps de lecture estimé: 2’45

Quelle idée saugrenue, que de douter du niveau d’exclusivité d’un petit artisan dont les autos sont très régulièrement facturées au-delà des 500 000$. D’autant plus que la qualité de la finition ne laisse aucun doute quant au niveau d’exigence inimitable que souhaitent atteindre les collaborateurs de Singer Vehicle Design. Pourtant, la présentation d’une nouvelle auto nous offre l’opportunité de nous poser quelques questions. Légitimes?

01-singer-911-la

La dernière venue, baptisée Los Angeles, est à tomber à la renverse, comme toujours. Croyez-le ou non, cette 911 arbore une couleur jaune, que Singer appelle jaune Namib, mariée à des bandes décoratives et une sellerie de cuir tressé en Blanc Ossement. Dix-huitième auto livrée par le petit préparateur, elle est une des premières à être montée sur des jantes à la finition « blanc nickel façon RSR », de toute beauté. Le ramage est à la hauteur du plumage, puisque l’irrésistible Los Angeles est équipée d’un moteur 3,8 litres développant 360ch, préparé par Cosworth, gage de qualité. La transmission est assurée par une boîte 6 vitesses empruntée à la 993.

10-singer-911-la

46-singer-911-la

Nos lecteurs les plus assidus auront déjà eu l’occasion de découvrir Virginia et Hong Kong2, et sans doute auront-ils noté que nous vous présentons ces nouvelles Singer de plus en plus régulièrement. Et pour cause, le rythme s’accélère dans le petit atelier croulant sous les commandes. A ce jour, sachez que Singer compte pas moins de 85 commandes fermes, et qu’il faut désormais compter un délai de deux ans avant de prendre livraison de votre 911 restaurée et revue par Singer.

14-singer-911-la

Si bien que certains commencent à se demander si on n’aurait pas les yeux plus gros que le ventre dans le petit garage californien. Alors que les premières Targa sont désormais en construction, qu’une version Clubsport sera bel et bien construite, et qu’il se murmure qu’une version quatre roues motrices serait en projet, l’on finit par se demander si Singer n’est pas allé un peu trop loin. Déjà, des clients potentiels s’émeuvent d’une moindre exclusivité, à mesure que le carnet de commandes approche la barre fatidique des 100 commandes fermes.

12-singer-911-la

N’est-ce pas un peu trop, et surtout un peu trop vite? Il faut savoir replacer les choses dans leur contexte. Et à mesure d’une vingtaine d’autos par an, ce n’est pas demain que Singer parviendra à satisfaire une demande croissante, d’autant plus difficile à satisfaire que l’auto n’est pas homologuée sur les routes d’Europe continentale, par exemple. Nous sommes donc bien loin d’une saturation du marché, et ces plaintes proviennent avant tout d’acheteurs potentiels habitués à des niveaux d’exclusivité toujours plus élevés. Cela permettra certainement de créer un – petit – marché de la seconde main, ce qui nous permettra enfin de savoir à quel niveau se maintient la cote d’un objet à mi-chemin entre l’oeuvre d’art et le tuning (« Frankenstein car », disent les américains).

08-singer-911-la

38-singer-911-la

Singer possède en plus l’atout précieux de posséder son propre environnement visuel, tout à fait unique. Nous entendons par là que cette combinaison Jaune Namib, cuir blanc sur une 991 Turbo vous vaudrait probablement de passer sous les fourches caudines des puristes et des garants du bon goût. Mais une Singer 911, qu’elle soit grise, ou verte à jantes violettes, reste à couper le souffle. Aucune combinaison de couleurs ne semble être sujette à débat. Toute nouvelle auto sortant des ateliers de Singer devient presque instantanément votre nouvelle Singer 911 préférée.

13-singer-911-la

42-singer-911-la

C’est un élément précieux, que cette capacité sans cesse renouvelée de surprendre à ce point. Il s’agit d’un atout inestimable, garant d’une dose supplémentaire d’exclusivité. Peu de préparateurs peuvent se targuer de proposer des autos faites à ce point sur mesure, tout en se gardant de sombrer dans le mauvais goût.  Qui a dit que les Singer perdaient de leur exclusivité??

 

4 réflexions sur « L’exclusivité de Singer remise en question »

  1. Alors je ne suis pas d’accord sur le terme de restauration.
    Le moteur n’a absolument rien a voir avec celui d’origine, pas plus que les freins, les amortisseurs, la sellerie, la hifi …
    Je dirais juste que c’est la Porsche parfaite que Porsche n’a jamais faite.
    Pas que Porsche ne fasse de bonne voiture, mais si une Porsche d’usine était aussi bien finis que le sont les Singer
    Il n’y aurait pas une Porsche d’usine a moins de 200 ou 300.
    Je ne crois que ce soit la politique de la marque actuellement.
    Apres quand le chèque minimum est de 385 000$
    On choisis la couleur.
    Et tout se personnalise.

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s