911 Targa 4 GTS: aussi inutile qu’indispensable


Temps de lecture estimé: 2’00

C’est la nouveauté surprise du salon de Detroit, qui vient tout juste d’ouvrir ses portes! Nous nous y attendions plus ou moins, mais c’est désormais officiel, la 991 Targa bénéficie d’une version épicée répondant au doux patronyme de GTS. Une occasion de faire le point sur le marketing de la lignée 911.

S15_0007

Un petit mot, tout d’abord, sur cette fameuse Targa 4 GTS. Contrairement au reste de la gamme GTS, la Targa ne sera disponible qu’en quatre roues motrices. Pour le reste, la délicieuse formule caractérisant les Carrera GTS est ici reprise à l’identique: livrée de lancement (optionnelle) Rouge Carmin, jantes type « Turbo S » de 20 pouces en finition noire mate, bouclier avant Sport Design, logos GTS sur le bas des portes, et enfin grilles et logos également en finition noire mate. Quant à l’habitacle, il est de nouveau présenté avec le pack optionnel GTS incarnant à merveille l’esprit de la gamme, avec une profusion d’alcantara sur les panneaux de porte, la planche de bord ainsi que l’assise des sièges, tous rehaussés de superbes surpiqûres rouges. Enfin, le moteur est évidemment propulsé par un flat 6 légèrement épicé développant 430ch. Voici pour la leçon de grammaire.

S15_0006

Profitons toutefois de l’extension de la gamme GTS pour dresser un constat qui ne pourra que nous ravir. En premier lieu, et de manière tout à fait prévisible, Porsche semble bien décidé à pousser toujours plus loin la montée en gamme de la 911, en la portant vers des sphères de performances, d’élégance et de raffinement inégalées. En dépit des rumeurs faisant état d’un moteur bi-turbo de 2,9 litres de cylindrée pour les générations à venir (nous y reviendrons), une chose est sûre: l’avenir sportif de Porsche est assuré, plus que jamais. Dire que Porsche a vendu son âme sur l’autel des profits, de la demande chinoise et des SUV semble bien loin d’être pertinent.

911 Targa 4 GTS

Mais surtout, remarquons que pour la première fois depuis la Carrera 2.7, Porsche propose de façon durable trois motorisations différentes pour la 911. Les amateurs d’anciennes devraient s’en réjouir, puisqu’avec la Targa 4 GTS, les 911 2,4S ainsi 911 Carrera 2,7 Targa trouvent enfin une digne héritière, chantre de la sportivité au grand air! Cela est certes anecdotique, mais ne manquera pas de raviver la flamme des nostalgiques. Reste à poser la question bête: avec sa masse supplémentaire très élevée, la Targa 4 n’était pas vraiment faite pour les sportifs. Alors, quel intérêt de proposer une GTS?  A priori, aucun. En vérité, le rouge carmin, la beauté de la Targa dénuée de son toit, et l’aura de l’appellation GTS forment une recette inimitable, celle d’un plaisir de conduire que de trop nombreux médisants pensaient révolu. En cela, la 911 Targa 4 GTS est bel et bien une auto indispensable.

Crédits photos: Porsche AG

2 réflexions sur « 911 Targa 4 GTS: aussi inutile qu’indispensable »

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s