Un nouveau statut pour la 964 Turbo 3.3?


Temps de lecture estimé: 2’15

La spéculation outrageuse qui sévit dans le petit monde des autos de collection ne possède pas que des défauts. Peut-être aurez vous remarqué que de nombreuses autos ignorées il y a peu sont, en très peu de temps, devenues chères et presque adulées. Dans la famille 911 Turbo, l’une des moins reconnues semble enfin considérée à sa juste valeur: la 964 Turbo 3.3!

www.pannhorst-classics.com

Dès sa sortie, la 964 Turbo 3.3 eut fort à faire afin de faire oublier une devancière particulièrement brutale. La 964 ne semblait pas au niveau: seulement 20ch supplémentaires, et une prise de poids significative, ne lui permirent pas de distiller des sensations similaires à la 930. Les porschistes étant parfois très ingrats, ils oublièrent promptement que les 964 Turbo durent composer avec une réglementation anti pollution bien plus restrictive que la 930. D’où cette augmentation de puissance « modeste ».

www.pannhorst-classics.com

C’est malheureusement cette modestie que l’on retient trop souvent. Les essais d’époque ne cessèrent de remarquer un caractère plus feutré, un caractère moins explosif, des ruades du train arrière plus policées. Un fameux procès contre la modernité, alors que la 964 répondait à un véritable besoin: celui de relancer la 911 dans le monde moderne! Ainsi, la 964 Turbo bénéficiait enfin de l’ABS, d’une direction assistée, de nouveaux trains roulants, et même d’un pont autobloquant! Sans même parler d’une boîte 5 vitesses remaniée, plus douce mais plus solide, et d’un embrayage renforcé. L’adjonction de ces éléments mécaniques modernes devrait être sans appel: la 964 Turbo 3.3 aurait dû être plébiscitée pour le bond technologique qu’elle permit, permettant à la 911 Turbo de rester compétitive et souveraine dans le monde des autos haut de gamme. En d’autres termes, la 964 Turbo 3.3 est une auto exceptionnelle.

1415640992_porsche_964_turbo_pannhorst_326_12

Mais non… Qui daignera se souvenir qu’en quelques mois, 174 commandes furent enregistrées en France pour seulement 120 exemplaires disponibles? Le pouvoir de l’image étant ce qu’il est, la 964 Turbo 3.3 est restée cantonnée au rôle de faire-valoir pour deux brutes épaisses: la 930 Turbo 3.3, et la 964 Turbo 3.6. Quelle injustice! A juste titre, la 964 Turbo 3.3 pourrait être considérée comme la pièce salvatrice d’une lignée arrivée à bout de souffle. Aurait-elle sauvé les futures générations de Turbo? Ce point de vue est un tantinet extrême.

www.pannhorst-classics.com

Toujours est-il que la 964 Turbo 3.3 commence enfin à retrouver les faveurs qui lui sont légitimement dues. Aidée en cela par la cote scandaleusement élevée des 3.6, les porschistes semblent enfin reconnaître les charmes d’une génération qui n’en manque pas. De nombreux spécialistes dénichent les autos les plus belles, parfois les plus exclusives, qui restent fort peu de temps en vente. Alors, amis porschistes, tâchons de ne pas oublier qu’au dos de cette fabuleuse 964 trône un patronyme qui ne saurait tolérer le moindre manque de respect. C’est une Turbo, bien plus importante qu’on ne saurait l’imaginer.

L’auto qui illustre ces lignes est à vendre chez Pannhorst

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s