Singer 911: craquante Virginia


Temps de lecture estimé: 1’50

Singer Vehicle Design, la petite entreprise de Rob Dickinson, ne connaît pas la crise. 5 années seulement après sa création, Singer vient de recevoir sa cinquantième commande ferme, mais nous réserve encore beaucoup de nouveaux projets, au premier rang desquels se trouvent des déclinaisons Targa et Clubsport… Quoi qu’il en soit, la livraison d’un nouveau coupé Singer reste toujours un événement en soi, tant cela est rare. Et Virginia, la dernière venue, a vraiment tout pour nous faire craquer.

07-singer-911-virginia

C’est avec une certaine fierté que nous vous présentons ces quelques photos encore inédites, qui ne sont pas encore sur le site du préparateur. Vraisemblablement, Virginia devrait être présentée lors du salon de Los Angeles aux côtés d’une seconde auto. Mais revenons à Virginia, puisque c’est d’elle qu’il s’agit! D’une grande élégance, cette 911 se pare d’un très discret mais non moins superbe gris métallisé qui n’est pas sans rappeler l’Argent GT du nuancier de Porsche. Néanmoins, ce gris se marie à merveille aux jantes de 17 en gris mat. La combinaison est relativement rare pour une Singer, puisque les clients optent bien plus souvent pour des couleurs chatoyantes auxquelles les clients ajoutent volontiers des bandes décoratives sur les flancs.

08-singer-911-virginia

19-singer-911-virginia

Au rang des équipements originaux, notons la présence du pack Touring, qui se caractérise par l’adjonction d’une baguette chromée surmontée d’une bande de caoutchouc noir parcourant les pare-chocs avant et arrière ainsi que les jupes latérales. Une option d’une très grande élégance rappelant les 911 2.4, mais facturée plusieurs milliers de dollars. Il faut souffrir pour être belle… Parmi les autres équipements optionnels de toute beauté, notons également la trappe de remplissage du réservoir d’huile logée dans l’aile arrière, évocation directe des 911 du millésime 1972. Enfin, il sera bien difficile de passer à côté du bouchon de remplissage du réservoir installé au centre du capot avant. Fort peu pratique, mais quelle allure!

24-singer-911-virginia

10-singer-911-virginia

25-singer-911-virginia

Onzième 911 terminée par le petit préparateur, Virginia serait vraisemblablement équipée d’un moteur de 3,8 litres de cylindrée développant 350ch, préparé par Cosworth. Mais s’il fallait s’intéresser à ses entrailles, ce serait plutôt du côté de son habitacle qu’il faudrait se tourner. Les sièges Recaro Sport sont habillés d’une autre option fort coûteuse, le cuir tressé. Le propriétaire de Virginia a d’ailleurs opté pour un cuir caramel se mariant à merveille avec la discrétion du gris métallisé tout en apportant une pointe de couleur et d’originalité.

32-singer-911-virginia

29-singer-911-virginia

38-singer-911-virginia

Décidément, la beauté discrète de cette 911 nous réconcilierait volontiers avec le gris. Quant à son habitacle, son aspect chaleureux ne donne qu’une seule envie: monter à bord et avaler les kilomètres, sans même exploiter le dixième des qualités exceptionnelles du châssis préparé par Singer. Parfaite? Tout au plus pourrait-on lui reprocher ses étriers de freins restés de couleur rouge, mais que l’on se rassure, Singer a pensé à tout. Désormais, il sera possible de choisir la couleur de ses étriers. Mais peu importe, Virginia reste, de loin, l’une des plus belles Singer sorties des ateliers du préparateur.

Crédits photos: Singer Vehicle Design

6 réflexions sur « Singer 911: craquante Virginia »

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s