Rencontre surprise avec cinq Aston Martin


Je dois bien reconnaître que les Aston Martin ne sont guère ma spécialité. Mais comment résister à l’attrait de ces belles carrosseries au beau milieu de la grisaille automnale d’un dimanche matin? Ce sont les joies de Reims, ses châteaux fastueux, et ses bulles de champagne…

Car c’est au château de la vénérable maison Pommery que se sont retrouvées ces Aston Martin, où une grande tradition artisanale en rencontre une autre, sans prise sur le temps. Rencontre avec des divas…

C’est une DB2 âgée de près de 60 ans qui ouvrait la marche. Il fallait être rompu aux traditions anglaises pour oser décapoter par une telle température…

20141012_113458

20141012_114103

Précédant l’idole DB5, une DB4 était bien de la partie, parée d’une superbe couleur que l’on aimerait voir plus souvent.

20141012_113532

20141012_113547

Elles se ressemblent, mais ne vous y méprenez pas: la seconde beauté noire garée près de la DB2 était une DB6, et non la légendaire DB5.

20141012_114042

20141012_114236

A croire qu’ils s’étaient passé le mot: même le propriétaire de cette V8 Vantage Volante avait décapoté.

20141012_113703

20141012_113718

La plus confortable, la plus abordable, et l’une des plus belles, c’est une superbe DB7 GT qui fermait la marche…

20141012_113557

20141012_113642

Il est remarquable de constater à quel point ces autos extrêmement onéreuses ont suscité la sympathie, sans le moindre commentaire médisant. Qu’il fait bon rouler en voiture de sport, décidément…

 

 

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s