On se battrait pour une 964 aussi belle…


Il existe encore quelques autos qui ne subissent pas la frénésie spéculative dont font l’objet les voitures de collection. Loin des monstres ultimes, surpuissants et parfois inutilisables sur route, il existe encore des autos devenues rares et pourtant méconnues, mais pourtant si intéressantes. Croyez-moi, cette 964 Carrera 4 fait partie de ces heureuses élues, ce que je vais m’atteler à démontrer.

64c4ri_1

La 964 possède la particularité d’avoir été initialement présentée en version 4 roues motrices. Après 15 années de 911 dénuées de grandes évolutions technologiques, les 911 Carrera 3.2 se montraient par trop dépassées, n’ayant même pas d’ABS. En 1989, il fut donc nécessaire de frapper un grand coup en montrant que la 911 était de retour au sommet. De fait, cette 964 Carrera 4 rouge, millésime 1989, est bien l’une des premières 964 produites, et il y a fort à parier qu’elle figura sur cette fameuse photographie regroupant des dizaines de 964 rouge formant un grand cercle. Cela lui donne-t-il une valeur supplémentaire? Certainement pas, juste de quoi alimenter une conversation de passionnés!

64c4ri_4

Mais cette 964 a également pour elle d’avoir conservé ses jantes Speedline de 16 pouces, ainsi que ses rétroviseurs carrés. A ceux qui prétendraient que ces jantes sont trop timorées et ne font pas assez Porsche, soulignons qu’elles évoquent tout de même les jantes en tôle des premières 911 de 1963. Un clin d’oeil bienvenu en cette période très nostalgique. Prenons d’ailleurs le temps d’énumérer une partie de l’équipement pléthorique dont bénéficie cette 964: bien qu’équipée d’un châssis sport, elle ne lésine pas sur le confort, puisqu’elle est équipée de sièges habillés de cuir souples. Ils sont d’ailleurs chauffants et entièrement électriques. Soulignons également la présence du toit ouvrant et d’un régulateur de vitesse, deux équipements idéaux en vue d’une petite ballade. Enfin, il serait de bon ton d’applaudir la présence d’un rarissime volant sport. Superbe!

Tout n’est pas parfait, certes. Les 964 Carrera 4, du fait d’une technologie quatre roues motrices encore balbutiante, sont réputées pour être quelque peu pataudes, avec un train avant délivrant une sensation de lourdeur. Difficile donc de rêver de la grosse attaque à bord d’une Carrera 4. Cela étant, il y a fort à parier que de moins en moins de 964 sont poussées dans leurs derniers retranchements, et que les 250ch du flat 6 suffiront de toute façon à vous coller un sourire dont vous vous souviendrez longtemps…

64c4ri_3

Qui oserait toutefois prétendre être malheureux à bord d’une si belle 964? Un exemplaire à la couleur éclatante, parmi les tous premiers de sa génération, entièrement d’origine et au kilométrage raisonnable parfaitement documenté. Qui dit mieux? Peut-être apprécieriez-vous une Carrera 2 d’aussi bonne facture, si vraiment vous ne pouviez vous contenter de ces 4 roues motrices… Mais moi, je signe!

L’auto qui illustre ces lignes est à vendre à La Villa Rose

Une réflexion sur « On se battrait pour une 964 aussi belle… »

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s