Porsche Exclusive et le bleu riviera.


Ce n’est un secret pour personne, je voue un véritable culte au bleu riviera. Ce qui semble également être le cas du département Exclusive, qui s’est fendu de plusieurs réalisations adoptant cette couleur extérieure. 906 Chronicles s’est chargé de vous les dévoiler, et ne manquera pas la moindre occasion de vous en faire découvrir davantage. C’est d’ailleurs le sujet de cet article. Il est donc pour que temps de se mettre au travail, et d’attaquer la description de cette 991 Carrera S remplie d’options.

757260-2014.08.05.10.04.59-S114748_8

A l’extérieur, rien ne semble avoir été laissé au hasard afin de conférer à cette 911 tous les atouts les plus sportifs qui soient. L’aérokit comprenant un bouclier avant plus agressif ainsi qu’un double aileron arrière n’est pas là uniquement pour faire joli, puisqu’il est associé au châssis sport rabaissé de 20mm ainsi qu’aux freins PCCB en carbone-céramique. C’est un bon début, n’est-ce pas? L’aspect résolument sportif de cette 911 est renforcé par la présence des jantes Carrera Sport de 20 pouces peintes en noir brillant, créant un ensemble de couleurs de toute beauté avec le jaune des étriers et le bleu riviera de la carrosserie. Elles sont d’autant plus mises en valeur que des élargisseurs de voie de 5mm ont également été installés de série. Notons également le bas du bouclier arrière peint de la couleur de la carrosserie, un détail si important qu’ils est très régulièrement négligé… Enfin, les petites bandes latérales « Carrera S » finissent d’agrémenter un extérieur décidément très réussi.

757260-2014.08.05.10.05.00-S114748_9

757260-2014.08.05.10.04.51-S114748_1

L’échappement Sport est bien entendu de la partie, tandis que les radars de recul vous permettront de ne pas écorcher votre superbe peinture lors d’un créneau à hauts risques en plein centre ville. Remercions Exclusive de ne pas avoir opté pour les feux arrière entièrement blancs, un brin trop « tuning ». Le seul petit bémol sera peut-être ce double aileron arrière: une queue de canard surmontée d’un aileron façon GT3, ce n’est certainement pas la combinaison la plus heureuse inventée par les petits sorciers du design.

757260-2014.08.05.10.04.52-S114748_10

L’intérieur est à l’image de l’extérieur: aussi richement préparé qu’assumant ses prétentions sportives. Cela commence par un habitacle entièrement tendu de cuir, dont les coutures adoptent un très judicieux contraste jaune de toute beauté. Cela va de l’intérieur de la jante du volant au contour des tapis de sol en passant par le tableau de bord. Notons, soit dit en passant, l’entourage des aérateurs entièrement en cuir. Une option fort onéreuse, mais du plus bel effet! Nous trouvons d’autres touches de jaune dans l’habitacle, à l’image des fonds de compteurs ou des ceintures de sécurité. Seul élément discutable, les passages de harnais des baquets en carbone sont également peints en jaune: c’est peut-être la petite touche de trop, mais qu’importe, ce n’est, pour une fois, pas si choquant que cela. Et il est si rare d’avoir des sièges baquets dans une Carrera S que nous aurions tort de nous en plaindre!

757260-2014.08.05.10.04.55-S114748_14

757260-2014.08.05.10.04.57-S114748_4

Voyons, voyons, n’avons-nous rien oublié? Ah, si! L’incontournable boîte PDK à double embrayage, le pack Sport Chrono, le tunnel arrière recouvert de cuir, le sigle « Carrera S » gravé dans la console centrale… Arrêtons avec le cuir, il nous faudrait deux jours pour tout énumérer. Cela étant, il serait mal avisé de ne pas évoquer les baguettes décoratives du tableau de bord en carbone, un matériau toujours bienvenu dans une auto de cette stature. Enfin, dernier élément pour le moins amusant, les seuils de porte en carbone éclairés, et portant l’inscription « Pure Performance ». Est-il vraiment nécessaire de traduire? Le moins que l’on puisse dire est qu’elle s’asusme jusqu’au bout!

757260-2014.08.05.10.04.56-S114748_2

Reste à parler des choses qui fâchent… 139 900€, tout de même! Certes, avec 3 300km au compteur, l’auto est comme neuve, et le tarif est certainement « cadeau » au regard de tous les équipements dont dispose la belle, mais cela reste une somme loin d’être à la portée de tous. Tant pis, faudra attendre…

Une telle 991 Carrera S incarne la montée en gamme opérée par le constructeur: des autos plus puissantes, mieux équipées, et inévitablement plus chères. Et si je vous disais qu’il y a une tout autre façon de profiter du bleu riviera, seriez-vous prêt à aller au bout de l’article? Même couleur, autre esprit avec ce Boxster 2.7 de 2013!

758624-2014.08.08.16.10.14-S110381_2

Vous ne serez pas tout à fait dépaysé, puisque l’auto est presque neuve avec seulement 13 300km. En revanche, le flat 6 de 400ch cède ici sa place dans le petit roadster à un flat 6 de 2.7 litres de cylindrée développant tout de même 265ch! Largement de quoi se faire plaisir. Qui a dit petite Porsche? Cette affirmation n’a plus lieu d’être, tant le Boxster a également su monter en gamme au fil des années. D’autre part, n’oublions pas que le Boxster S de 2002 développait 260ch. Autant dire que le 2.7 génération 981 promet lui aussi de belles pirouettes sur les routes sinueuses.

Mais revenons à notre bleu riviera. Non content d’être équipé des jantes de 20 pouces Carrera Sport ainsi que des radars d’aide au stationnement, ce Boxster embarque également quelques équipements intéressants lorsque l’on ouvre la porte. La désormais presque indispensable boîte PDK à double embrayage est également de la partie, tout comme les sièges chauffants. idéal pour décapoter en hiver, si jamais vous osez!

758624-2014.08.08.16.10.16-S110381_6

Soulignons enfin la présence de quelques options ornementales, tels que les tapis de sol habillés d’un contour en cuir, mais surtout les baguettes de tableau de bord en carbone. Il est assez rare de bénéficier de ces options relativement onéreuses dans un Boxster dit d’entrée de gamme. Certes, ce Boxster n’est pas le plus optionné qui soit, mais la présence de plusieurs options particulièrement onéreuses telles que la peinture sur échantillon ou la boîte PDK reflètent une tendance qui semble peu à peu se dessiner. Peut-être frustrés par une répression routière de plus en plus rude, ou limités par un budget pas toujours extensible, de nombreux acheteurs se retrouvent confrontés à un dilemme: vaut-il mieux opter pour un Boxster avec un peu moins d’options, ou pour le plus petit moteur avec beaucoup d’options? Il semblerait qu’il y ait de plus en plus de clients n’hésitant pas à opter pour la seconde solution, et tout me porte à croire qu’ils n’ont pas tort.

758624-2014.08.08.16.10.17-S110381_8

Ce Boxster s’affichant à 57 900€ est loin, très loin des sommets atteints par la 991 Carrera S évoquée ci-dessus, et devrait ravir les amateurs de belles couleurs moins attachés au dernier dixième. L’idéal serait toutefois de pouvoir s’offrir les deux: la 911 pour monsieur, et le Boxster pour madame. Ou le contraire…

Crédit image de couverture: Joël Goyer

Ces deux autos sont à vendre au centre Porsche de Bensberg:

991 Carrera S

Boxster

8 réflexions sur « Porsche Exclusive et le bleu riviera. »

    1. J ‘ ai acheté en 2014 dans le même centre Porsche une 997 GTS FULL options de cette superbe couleur! Je pense qu’il s’ agit de la seul GTS fabriquée dans cette couleur! Exemplaire unique!

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s