Le Mans Classic: pour l’amour de la compétition


C’est avant tout pour cela que l’on se rend au Mans Classic. Les superbes autos de tourisme alignées par centaines, même par milliers, ne sont rien de plus que le glaçage d’un gigantesque gâteau de voitures de compétitions de toutes les époques, qu’il est presque impossible d’engloutir en entier. A ceux qui se demanderaient s’il est opportun de passer trois jours au Mans Classic, répondons qu’une vie ne sera pas suffisante, tant il y a de choses à voir. A ce point? Réponse en images…

La superbe 356 bleue au premier plan serait la propriété de l’Aga Khan. Un homme de goût…

20140704_102315

 

Il aurait fallu compter les 904 Carrera GTS. Peut-être plus nombreuses que toutes les Peugeot sur le parking…

20140704_101451

Dépêchée de la Rofgo Collection aux Etats-Unis, cette 908/3, châssis n°12, a participé à la Targa Florio et aux 1000km du Nürburgring en 1971. Avec en définitive deux abandons, 012 ne brilla pas, mais sera pénalisée par un châssis qui ne fut pas construit en suivant scrupuleusement les plans de l’usine, et qui se brisa pendant la course du Nürburgring…

20140704_102753

Cette 917 débuta son histoire en portant le châssis 028. Après de sérieux dommages lors des 24 heures du Mans 1970, elle fut entièrement reconstruite à partir du châssis 031. Elle connut ensuite une carrière plus heureuse, puisqu’elle décrocha (entre autres) une deuxième place aux 24 heures du Mans 1971.

20140704_102935

20140704_102946

Non, il ne s’agit pas de la 917 victorieuse au Mans 1970. Il s’agit d’une auto appartenant à un collectionneur brésilien, qui a décidé de la faire repeindre aux couleurs de la voiture victorieuse. Pourquoi? Tout simplement parce qu’il est l’heureux propriétaire de la vraie, celle qui gagna bel et bien le Mans. Lorsque vous vous rendrez au musée, il sera bon de savoir que la 917 arborant les couleurs de la n°23 est en fait le châssis 001, restauré pour prendre la forme de la fameuse n°23. Vous savez désormais toute la vérité. Mais tous les lecteurs de Flat 6 Magazine le savaient déjà!

20140704_111938

Cette 907 LH aura émerveillé tous les spectateurs qui ont eu la chance d’entendre son moteur vrombir.

20140704_111953

Entre la 907 et la 910, les différences sont bien maigres.

20140704_112031

35 exemplaires de 911 T/R sont sortis des ateliers du constructeur.

20140704_112339

21 exemplaires de 911 S/T auraient été construits. Quel privilège de pouvoir en retrouver deux côte à côte!

20140704_112328

20140704_112254

Et une autre 910. Elles étaient venues en escadron.

20140704_112238

Deux 914/6 GT côte à côte.

20140704_112819

Cette 908/3 serait le châssis n°1, essentiellement utilisé pour des tests. Les phares sont un ajout anachronique, ici inspirés de l’auto du team Joest ayant couru en 1973.

20140704_113154

20140704_113308

20140704_113430

20140704_113442

20140704_113539

20140704_114746

Au hasard des allées, l’on tombe nez à nez avec une 901. Avec un curieux rétroviseur.

20140704_114755

Petit appel de phares aux équipes d’AR Sport, engagées au volant de cette 911 2.0 de 1965. Avec un point de malus en raison des couleurs non conformes à l’époque.

20140704_114828

20140704_114831

20140704_144628

Difficile de passer inaperçu en 906, d’autant plus avec les portes ouvertes.

20140704_181638

Euh, tu feras gaffe, t’as une porte sur la tête…

20140704_181718

20140704_181736

 

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s