Le Mans Classic: dans les coulisses du concours d’élégance (partie 2)


Voici la seconde partie des aventures de 906 Chronicles au sein du jury du concours d’élégance du Mans Classic. Rappelons, pour les distraits qui auraient manqué la première partie, que nous y avons défini et expliqué les critères d’évaluation des autos présentes. Prêts pour l’évaluation? En avant!

Il serait trop long et trop fastidieux de détailler chaque auto inspectée, aussi m’attarderai-je avant tout sur des autos en particulier, ou des détails qui attirèrent l’attention du jury. L’une des premières autos à être inspectée fut une 930 Turbo 3.3 de 1988. Les plus attentifs d’entre vous remarqueront qu’il s’agit donc d’une auto équipée de la rare boîte de vitesses à 5 rapports ayant équipé les modèles de 1988 à 1989. Cela ne manquera pas d’être pris en compte lors de la notation finale. Cela étant, cette Turbo nous aura surpris par son authenticité et son état de conservation remarquable. La peinture était totalement d’origine, tout comme l’ensemble des panneaux de carrosserie, parfaitement alignés. L’aspect général de cette Turbo ne manquera pas d’être salué, d’autant que d’autres 930 Turbo participèrent au concours, ce qui permit d’établir de bonnes bases de comparaison. Le Jury se montrera particulièrement regardant sur des détails que seule une observation minutieuse saurait déceler: des jantes Fuchs peintes, ou des protections anti-gravillons peintes dans la couleur de la carrosserie sont éliminatoires. Cette première 930 Turbo entièrement d’origine sera la première bonne surprise.

20140705_201219
Superbe, cette 930 Turbo décrochera finalement la deuxième place du classement youngtimers.

La présence de modèles de la même génération permettra des comparaison établissant la pertinence de nos critères d’évaluation. Cela sera particulièrement flagrant dans le cas d’une 993 Carrera 4 à l’intérieur habillé de bois. Intéressante au premier abord, le jury se montrera finalement impitoyable devant le mauvais alignement des panneaux de carrosserie ainsi que la présence d’élargisseurs de voie. Et ce, d’autant plus qu’une 993 Carrera 2 garée à côté étonnera le jury du fait de son état proche du neuf. Faiblement kilométrée, cette 993 dissimulait bien ses qualités sous un bleu océan métallisé fort discret. Cela étant, la sellerie en cuir bi-ton bleu et gris ne présentait pas le moindre accroc, et semblait avoir été totalement épargnée par les dégâts du temps. A tel point que l’on se serait presque déchaussé avant de monter à bord. Ladite 993 finira de nous ébahir lorsque son propriétaire nous montrera fièrement, et à juste titre, un carnet d’entretien d’origine témoignant du fait que l’auto avait été entretenue depuis près de 20 ans dans le même centre Porsche avec un soin frisant l’obsession. Une simple Carrera 2? Elle devenait d’un coup LA Carrera 2 à mettre dans son garage. Tandis que l’intérieur en bois de la 993 précédente sombrait dans l’oubli…

20140705_201136
Même cette superbe 356 n’aura pas su tirer son épingle du jeu, malgré une présentation originale.

Le sens du détail du jury est parfois incroyable. Il est tout à fait compréhensible que l’on ne puisse accepter un alignement des panneaux de carrosserie imparfait ou la présence de jantes élargies. Mais cela ne sera pas suffisant pour un jury qui, décidément, connaît parfaitement son affaire: régularité des points de soudure, présence des poinçons d’origine, et comble du comble, un membre du jury ira jusqu’à saluer la présence d’un adhésif à l’apparence rabougrie dans le coin du capot avant d’une 993. Ne manquant pas de remarquer ma circonspection, il m’expliquera que ce petit morceau de silicone était en fait apposé sur les coins du capot avant à la sortie de l’usine, et qu’il est particulièrement rare de les retrouver 20 ans plus tard. Par conséquent, nous pouvions raisonnablement penser que l’auto concernée n’avait jamais été accidentée, ni repeinte, et qu’elle avait toujours bénéficié d’un entretien particulièrement soigné. Ce souci du détail aura néanmoins le petit inconvénient d’exclure d’emblée des autos méritantes, telle qu’une superbe 914-6 préparée afin d’adopter l’apparence d’une GT. La préparation mécanique et esthétique était tout à fait soignée, mais le manque d’authenticité de l’auto était éliminatoire. On ne peut pas tout avoir… De même, un incroyable Speedster étroit bleu Gulf aurait probablement gagné le concours, s’il n’avait été question que d’étudier un dossier photographique. A l’origine, ce superbe Speedster était gris métallisé. Bien que la nouvelle peinture ait été réalisée après démontage de l’auto, et avec le plus grand soin, le jury ne pouvait laisser passer un tel manquement à l’origine. De l’importance de l’authenticité, ce qui vaudra plusieurs éliminations d’autos présentant des traces de peinture sans démontage préalable.

20140705_152259

Mais les deux plus grandes surprises de ce concours d’élégance viendront des Porsche à Moteurs Avant, récemment mises à l’honneur dans nos colonnes. Ce sont pas moins de deux PMA qui s’inviteront sur le podium du classement des Youngtimers. Deux autos aux profils nettement différents. Nous attribuerons la troisième place de ce concours à une Porsche 924S comme neuve. Son propriétaire, fou amoureux de « l’auto de [ses] 15 ans », n’aura épargné aucune dépense afin d’en faire restaurer un exemplaire chez les frères Almeras. Pas moins de 30 000€ avaient été investis dans la restauration; le jury tout entier en restera pantois. Cette 924 était probablement plus belle que le jour de sa sortie d’usine. D’aucuns se rappelleront certainement ici du fait que les critères d’évaluation semblaient sujets à débat. Rare, une 924S? Dans cet état, cela est quasiment introuvable. Quant à l’authenticité, cette auto sortait certes de restauration, mais celle-ci avait été faite dans les règles de l’art, avec des pièces d’origine, l’auto restait donc conforme à ce qu’elle était en sortant des chaînes de production.

20140705_201131
Troisième place du classement Youngtimers pour cette magnifique 924S.

Quant à la grande gagnante de ce concours, il s’agit d’une 968 Clubsport immaculée. Dans un tout autre style que la 924S évoquée ci-dessus, cette 968 était entièrement d’origine, et jamais restaurée. Affichant une présentation esthétique irréprochable, elle ne manqua pas de se distinguer par son faible kilométrage justifié, mais surtout par le fait tout y était d’origine, et dans un état proche du neuf. Entretenue avec le plus grand soin, elle aurait ébloui plus d’un amateur. Avis aux 911istes dédaignant les moteurs avant, il est plus que temps de cesser de toiser les propriétaires de PMA, tout aussi passionnés, sinon davantage tant la passion pour les PMA ne peut que difficilement s’accompagner d’une démarche statutaire.

20140705_201146
Le prix du Best of Show ira à cette 911 2.2E Targa à la combinaison de couleurs très originale: bleu Albert, sellerie rouge. Et entièrement d’origine…

Tant de choses pourraient encore être contées à propos du concours d’élégance. De nombreux témoignages des propriétaires ayant assisté à l’évaluation, que je préfère taire afin de préparer les futurs concours d’élégance des clubs Porsche dans les meilleures conditions, en améliorant encore la qualité des évaluations. Cette expérience privilégiée démontre à quel point le monde Porsche peut-être complexe à appréhender, tant les autos regorgent de détails qu’une vie entière ne suffirait à retenir tous. Merci encore à Gilles Texier, ainsi qu’à tous les membres du jury et aux propriétaires des autos, qui auront accepté de se prêter à un jeu parfois cruel, mais qui en vaut la peine…

2 réflexions sur « Le Mans Classic: dans les coulisses du concours d’élégance (partie 2) »

  1. Faut pas confondre année et millésime.
    La boîte 5 n’a équipé la 930 Turbo que pour le millésime 1989 commercialisé d’août 1988 à juillet 89…

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s