Les 24 heures de la 919 Hybrid n°20


L’édition 2014 des 24 heures du Mans restera probablement dans les mémoires comme l’une des plus palpitantes. L’affrontement promis entre Audi, Porsche et Toyota eut bien lieu, et tint toutes ses promesses. Alors que l’on croyait la victoire acquise à Toyota, la victoire finale se disputa longtemps entre Porsche et Audi, si bien que l’on crut pendant longtemps que Porsche réaliserait l’exploit. Les ennuis mécaniques que connurent les Porsche doivent certainement laisser un goût amer à de nombreux supporters, mais qui ne doit pas faire oublier l’exceptionnelle prestation des 919 Hybrid pour leur première participation. L’occasion de revenir sur la course de chaque 919 Hybrid, en commençant pas la n°20 de Mark Webber, Brendon Hartley et Timo Bernhard:

Placée en quatrième position sur la grille de départ, la 919 Hybrid fut confiée aux mains de Timo Bernhard, avec la lourde tâche de prendre le départ dans le trafic de ce début de course. Un départ quelque peu chaotique, puisque Timo Bernhard fut victime d’un premier ennui mécanique du côté de la suralimentation électrique. Ne pouvant délivrer toutes ses performances, la 919 Hybrid perdit rapidement trois places, avant d’entamer une progression qui lui permit d’occuper la troisième place après une heure trente de course, au moment de l’entrée en piste du safety car.

M14_2015

Peu après le retour aux stands du safety car, Bernhard connut alors quelques difficultés à exploiter le potentiel de sa 919 Hybrid équipée de pneus pluie, et fut contraint de parcourir deux tours sur une piste entièrement sèche, avant qu’une nouvelle averse ne vienne faciliter la progression de la 919 Hybrid, si bien que Timo Bernhrad prit la tête de la course à 18h00. Ce qui ne dura guère puisque Bernhard céda le volant au jeune Brendon Hartley à 18h17. Son premier relais fut ponctué d’un nouvel incident, puisqu’il fut contraint de regagner la voie des stands à 19h33, suspectant une crevaison lente. Il repartit en troisième position, avant qu’un tout droit ne lui coûte une place supplémentaire. A 21h, Mark Webber prenait le relais pour un quadruple relais marathon, malgré un manque d’équilibre de son auto.

M14_2043

A 0h46, Timo Bernhard était de retour en piste, et effectua un nouveau quadruple relais couronné par une remontée en troisième position, à la faveur de chronos très réguliers. A 3h37, Timo Berhard rentra aux stands pour un ravitaillement ponctué d’un changement de pilote. De retour en piste, Brendon Hartley eut une petite frayeur lorsqu’il fut victime d’une petite touchette en dépassant une auto d’une catégorie inférieure. Plus de peur que de mal, et la 919 Hybrid continua sur sa lancée, ce qui lui permit de pointer en deuxième position à 5h10 du matin. La 919 Hybrid connut alors une matinée sans le moindre incident, avec deux nouveaux quadruples relais réalisés successivement par Mark Webber et Timo Bernhard. La Porsche profita alors d’un arrêt aux stands de l’Audi de tête, en difficultés du fait d’une panne de turbo, pour reprendre le commandement de la course à 11 heures du matin. Avec environ 3 heures de courses restant à parcourir, les choses s’annonçaient très bien pour le constructeur de Zuffenhausen.

M14_2084

M14_2081

Mais après 22 heures de courses, et une belle bagarre avec l’Audi n°2, la 919 Hybrid, avec à son volant Mark Webber se trouva au ralenti sur la piste. On crut pendant un temps à un simple problème de pompe à essence, qui contraignit l’auto à parcourir un tour à 60km/h, en propulsion électrique uniquement, avant de rentrer aux stands. Mais rapidement, l’on comprit que le problème était plus grave, et les minutes s’écoulèrent, de plus en plus longues, sans que la n°20 ne puisse repartir. Le verdict finit par tomber: la transmission  était en cause, et les dégâts étaient irréparables…

L’abandon, inéluctable, laissera beaucoup d’amertume à Porsche, évidemment, mais également aux fans de la marque, ainsi qu’aux amateurs de la course captivés par cette édition des 24 heures du Mans. Mais ne vous laissez pas gagner par la nostalgie, il nous reste l’histoire de la n°14 à vous conter!

Une réflexion sur « Les 24 heures de la 919 Hybrid n°20 »

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s