Quoi de neuf? Semaine du 19 au 25 avril


Le Macan à quatre pattes

Cela risque de devenir une habitude chez Porsche, les petits moteurs vont peu à peu devenir légion. Le premier quatre cylindres à faire son apparition dans la gamme depuis le 968 vient d’être inauguré sur le Macan. Il s’agit d’un moteur diesel turbocompressé de 2 litres de cylindrée, développant 237ch. L’intérêt d’un tel moteur ne réside pas tant dans ses performances que dans sa frugalité, et force est d’admettre que celle-ci est remarquable: le Macan Diesel ne consommerait que 7,5 litres pour 100 kilomètres. Pas mal non?

8677688761410195654

Initialement réservé à la Chine, le Macan Diesel vient de faire son arrivée au Royaume-Uni et devrait rapidement tracer son chemin à travers l’Europe. Notons qu’il ne sera pas commercialisé aux Etats-Unis. Il est toutefois amusant de souligner à quel point l’arrivée de ce petit moteur a été discrète, n’étant que péniblement relayée par les médias spécialisés. Manque de prestige, performances poussives, c’est peu de le dire, ce modèle ne fera que peu rêver. Soyez néanmoins assuré que l’arrivée d’un quatre cylindres sur la prochaine génération de Boxster et de Cayman (ce n’est pas pour demain, certes) sera célébrée avec tambours et trompettes. Le constructeur sortira ses plus beaux modèles du musée, 550 Spyder, 904 GTS, 718 RS, avec au programme cours de rattrapage sur le moteur Fuhrmann et énumération des victoires glanées par les Porsche à quatre cylindres, et ce jusqu’à la dernière née, la 919, parce-que-le-quatre-cylindres-c’est-quand-même-trop-génial. Hypocrisie? Peut-être un peu, mais rien de moins qu’une stratégie de communication répondant à la plus évidente logique.

Pour Spa,la RSR grossit, et la 919 se déguise en centrale électrique

Allez dire à un champion d’arrêter de s’entraîner afin que la concurrence puisse le battre, il vous rira au nez (s’il ne lui prend pas l’envie de vous le casser). C’est pourtant la drôle de règle à laquelle doivent se plier les concurrents du GTE dans le championnat du monde d’endurance. Auréolées de trois victoires depuis le début de la saison à Sebring, Daytona et Silverstone, les 991 RSR retrouveront le reste du peloton le 3 mai prochain à Spa-Francorchamps à l’occasion des 6 heures de Spa. La curieuse règle d’équilibre général des performances obligera les RSR du GTE Pro et du GTE Am à se lester de 25 kilogrammes de charges supplémentaires. Après tout, peut-être vaut-il mieux qu’elles perdent la course de Spa afin de voir leurs lests retirés lors des 24 heures du Mans. Quoi qu’il en soit, il est toujours plus agréable d’entendre que les Porsche sont pénalisées du fait de performances par trop supérieures à la concurrence, plutôt que de les voir souffrir en queue de peloton. Il est vrai que les 911 n’avaient plus été capables de dominer ainsi le championnat depuis bien longtemps…

M14_0532_fine

Nous y retrouverons également les 919 Hybrid pour la deuxième course de leur histoire. Notons un chiffre intéressant évoqué par Porsche à propos du système hybride de son prototype: en accord avec la réglementation, celui-ci est capable de générer 1,33 kWh d’énergie par tour. En considérant que la course de Spa se déroule sur 170 tours, la 919 Hybrid devrait générer au cours de la course un total de 226 kWh d’énergie, l’équivalent de ce que consomme en moyenne un foyer allemand pendant un mois estival. Peut-être Porsche finira-t-il par avoir la peau de l’industrie éolienne…

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s