Vous avez dit 928 Clubsport?


La découverte hier de cette auto insolite m’a poussé à mener davantage de recherches. Grâce à la disponibilité et l’amabilité de son vendeur autrichien, je suis aujourd’hui en mesure de vous faire découvrir la 928 Clubsport en détails.

La Clubsport voit le jour en 1987. A cette époque, Porsche vient de lancer sa 911 Carrera 3.2 Clubsport, et l’enthousiasme des clients pousse le constructeur à exploiter le filon Clubsport plus avant. 7 prototypes seront construits cette même année, dont 4 seront réservés aux pilotes de l’usine: Derek Bell, Jochen Mass, Bob Wollek et Hans Stück.

002_640
La Clubsport de Derek Bell

Seulement 7 prototypes, cela semble bien peu dans l’optique de tester une nouvelle auto. Cependant, force est d’admettre que les changement apportés à la Clubsport, par rapport à une 928 S4 normale, sont loin d’être légion. Des arbres à cames un peu plus sportifs, ainsi que des valves d’un diamètre accru d’1mm sont les seuls raffinements apportés au V8 dont la puissance reste inchangée, à 320ch. Les dimensions des pneumatiques restent inchangées  (225/50 à l’avant, 245/45 à l’arrière), tandis que les amortisseurs sont raffermis, associés à des ressorts courts à l’avant. Il n’y a guère de quoi parler d’une auto radicalement différente, ni même réellement plus sportive.

DSC05648
Rien ne semble manquer. Et pourtant, il s’agit bien d’une Clubsport.

La Clubsport ne parvient à légitimer sont patronyme que grâce à un allègement significatif: l’essuie-glace arrière, le verrouillage centralisé, le second rétroviseur extérieur, le système de réglage électrique des sièges, le système de désembuage de la vitre arrière, les gicleurs de pare-brise à haute pression, ainsi qu’une importe couche d’insonorisants sont retirés. Cela permet d’économiser 120 kilogrammes (100 selon d’autres sources), portant le poids de l’auto à 1450 kilogrammes. Néanmoins, rien ne vous empêche d’opter pour un toit ouvrant panoramique, un intérieur entièrement habillé de cuir, et les places arrière ne sont pas supprimées.

003
Derek Bell posant devant sa 928 CS

A la lecture de ces lignes, on ne peut que partager l’opinion des journalistes qui l’essayèrent en leur temps: le constructeur fut bien en peine de positionner son navire amiral, entre grande GT avaleuse de kilomètres, ce que souhaitait le département marketing, et une auto nettement plus sportive, car les ingénieurs ne souhaitaient en aucun cas entendre parler d’une pâle copie de Mercedes SL. Nous savons qui eut le dernier mot… De fait, les journalistes eurent bien du mal à percevoir la véritable cible, et donc la nécessité de la 928 S4 Clubsport, guère plus performante en ligne droite, et ne révélant ses qualités dynamiques qu’à rythme soutenu.

image_zps333188c2
Une 928 S2, probablement à Silverstone. Notez qu’elle porte les couleurs de Rothmans, qui auraient été fort appropriées sur la Clubsport.

Les clients partagèrent cet avis, puisque la 928 S4 Clubsport ne fut commercialisée que durant deux années. Grâce à Samuel, du club Porsche 928 de France, je suis en mesure de vous communiquer les ventes de chaque année:

  • 1988: 12 exemplaires de série
  • 1989: 7 exemplaires de série

Si l’on tient compte des 7 prototypes construits en 1987, cela porte le total à 26 autos. Seulement 26 exemplaires d’une auto qui ne trouvera jamais sa clientèle. Tout venant à point à qui sait attendre, la 928 Clubsport bénéficie aujourd’hui d’un réel intérêt historique, d’autant plus en ce qui concerne les 4 prototypes destinés aux pilotes. J’en veux pour preuve la cote de la Clubsport. Facturées sensiblement au même prix lors de leur sortie, il est aujourd’hui inenvisageable d’acquérir une 928 S4 Clubsport au même prix qu’une S4 normale (comptez 30 000€ pour un exemplaire en très bel état). Le prototype ayant appartenu à Hans Stück est en effet à vendre pour la modique somme de 92 000€. Un tarif élevé, mais somme toutes justifié, eu égard à l’incroyable intérêt historique de cette Clubsport…

15 réflexions sur « Vous avez dit 928 Clubsport? »

  1. Merci beaucoup d’avoir fait une deuxième page sur cette rareté amusante qu’est la 928 S4 Club-Sport.

    Même si c’est un échec commercial avéré, elle a servi à démontrer qu’il existait un marché pour une variante plus affutée mécaniquement de la S4. Et cela a donné naissance à la 928 GT qui a enterré la S4 en boîte manuelle dès sa sortie.

    Sur les 26 CS (toutes comprises) , j’ai retrouvé la trace de 13 voitures et à ma connaissance seules 7 d’entre elles sont encore roulantes et d’origine.
    Il y a en France 3 CS de production, dont une seule roulante, mon ancienne voiture.
    Elle est visible ici:

    Samuel

    1. C’est vrai, la GTS était vraiment un cran au-dessus de la S4 et les amateurs ne s’y trompent pas. Mais si je ne m’abuse, la GTS n’a pas été une grande réussite commerciale. Elle était certes surpuissante et suréquipée, mais également très chère pour l’époque (l’une des voitures de séries les plus chères du marché), ce qui a un peu fait fuir les clients…

  2. Je parle bien de la GT qui a été produite entre 1989 et 1991.

    La GTS, qui a suiivie de 1992 à 1995, est plus typée grand-tourisme que la GT, avec un moteur qui pousse très bien et donne de très bonnes reprises, mais moins « joueur » et mélodieux.

  3. Bel article, mais je me permets de vous corriger quant aux dimensions des pneumatiques qui sont identiques aux autres S4. A noter que dès la première version, la 928 était équipée de quatre pneus en 225/50/16.

    1. Oui, j’ai retiré la date au moment de la correction. La carrosserie de proto ressemble assez nettement à une 956, mais sous cet angle il est bien difficile de faire la différence entre une 956 et une 962

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s