Porsche de la semaine: 964 Turbo 3.3


906 Chronicles continue sa revue des Turbo à vendre dans le monde. Et la 964 Turbo 3.3 est certainement à ce jour la plus mal-aimée de la lignée des Turbo. Quelles raisons trouve-t-on à ce désamour? Elle a eu la malchance d’avoir été conçue de façon un peu bâclée. Alors que Porsche avait annoncé la fin de la Turbo avec la 930 3.3 en 1989, le constructeur s’est ravisé devant la grogne générale. Aussi, après un intermède d’un an, la nouvelle Turbo sur base de 964 était présentée en 1991, identique à celle que vous avez sous les yeux.

1

La Turbo 3.3 voyait sa puissance portée à 320ch contre 300ch précédemment. Malheureusement, cela s’accompagnait d’une augmentation de poids significative, du fait de l’ajout de nombreux équipements de confort. En 1991, la Turbo s’inscrit définitivement comme un modèle très luxueux, à la dotation prolifique, destiné à avaler les kilomètres. De fait, la 964 était moins performante, moins stimulante que sa devancière, ce que les amateurs lui reprochent de nos jours.

6

Comme si cela ne suffisait point, son héritière, née en 1993 sera nettement plus charismatique. La 964 Turbo 3.6 verra sa puissance portée à 360ch, de quoi enrhumer insolemment tout ce qui possédait quatre roues à cette époque. Ajoutez à cela des jantes de 18 pouces Speedline autrement plus impressionnantes que les jantes Cup de 17 pouces propres à la Turbo 3.3, sans compter un rôle de premier plan dans Bad Boys, qui fera de la Turbo 3.6 une véritable icône de la conduite brutale parfumée aux phéromones…

5

Mais que diable reste-t-il à la 964 Turbo 3.3? Eh bien, n’oublions pas qu’elle reste une Turbo. A ce titre, pensez-vous vraiment que ses accélérations soient vraiment si ennuyeuses? Oubliera-t-on qu’elle possède ces ailes larges, ce gros aileron que possèdent toutes les Turbo? Un temps de réponse faisant que la moindre accélération vous donne l’impression de vous faire méchamment botter l’arrière-train?

3

Et tout cela dans le plus grand confort, s’il vous prenait l’envie de traverser le pays pour vous rendre sur votre lieu de vacances sans vous arrêter. Et lorsqu’on a la chance de tomber sur un si bel exemplaire, il serait judicieux de réfléchir à deux fois sur le bien-fondé de nos préjugés. En bleu baltique, la Turbo ne manque pas d’élégance, faisant honneur à sa réputation de grande souveraine de la gamme. Cela dit, celle-ci peine à cacher son jeu, tant les jantes chromées, un peu inappropriées peut-être, ne manquent pas d’apporter une touche de désinvolture à une auto souvent boudée pour sa trop grande discrétion.

17

Mais lorsque vous ouvrirez la porte, vous succomberez à ce festival de matières raffinées, de couleurs chaleureuses et de confort appréciable. Le cuir beige, parfaitement assorti à la peinture bleue, ne manque pas de mettre en valeur les placages de bois précieux, particulièrement rares en ce temps ou Exclusive n’existait pas encore officiellement. Vous goûterez le plaisir inimitable de conduire une Turbo aux saveurs d’ancienne: l’odeur de cuir et d’huile en vous installant à bord, la brutalité des accélérations, le temps de réponse du mono-turbo. Mais vous goûterez également au saveurs des modernes: une boîte de vitesses à l’étagement irréprochable, des sièges au maintien parfait, chauffants qui plus est.

23

Le compromis semble parfait. L’auto, unique dans une telle configuration. Voici l’opportunité d’acquérir le meilleur des deux mondes. Une 930 Turbo 3.3 vous coûterait 100 000€ en état concours, une Turbo 3.6, 20 000€ supplémentaires. Quant à la Turbo 3.3, comptez 75 000€. Vraiment, pourquoi s’en priver? Oh je vois, le manque d’image? Eh bien passez votre chemin, moi, je ne me priverai pas!

Cette Turbo est à vendre chez CPR Classic, en Californie:

http://cprclassic.com/images/carsforsale/911/BalticBlue92Coupe/images.html

Une réflexion sur « Porsche de la semaine: 964 Turbo 3.3 »

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s