Porsche de la semaine: 356 Speedster pré-A


Voici une 356 chargée d’un immense palmarès. Partout où elle fut alignée, cette 356 a multiplié les victoires de classe, se permettant d’écraser des concurrentes plus puissantes passées aux mains des pilotes les plus talentueux, bien plus talentueux que ceux qui se relayèrent au volant de ce Speedster. En 17 ans de carrière, cette 356 Speedster de 1955 a glané pas moins de 6 victoires et une deuxième place. Incroyable, mais vrai!

used-1955-porsche-356-speedster-9423-11177385-2-640

17 années de compétition, 6 victoires, une deuxième place, et malgré cela, un état général hors du commun. Il faut dire que depuis sa restauration totale en 1995, elle n’a parcouru que 1644 miles. Que voulez-vous, on ne remporte pas 6 victoires lors des concours d’élégance sans consentir quelques sacrifices!

used-1955-porsche-356-speedster-9423-11177385-9-640

Ah oui, j’aurais peut-être dû préciser que cette 356 n’a jamais participé à la moindre course. Non, elle était née pour être mannequin, et elle tient son rôle avec brio, faisant honneur aux 356. Il s’agit d’une pré-A, autant dire qu’un Speedster dans cette configuration est pour le moins rarissime. Introuvable serait peut-être plus approprié. Et belle, comme au premier jour, même si nul ne dit que cette combinaison de couleurs soit la combinaison d’origine, force est d’admettre que le rouge lui va à merveille. Mais le plus impressionnant? Non, ce n’est pas la sellerie parfaite en cuir noir recouvrant ces petits baquets si charmants, ni l’état hors du commun de la capote, comme neuve. Le plus incroyable, c’est la présence de l’ensemble des outils d’époque, que ce soit le cric, la roue de secours, ou tout autre outil dont je ne connais ni le nom ni l’usage.

used-1955-porsche-356-speedster-9423-11177385-34-640
Ca sert à quoi tous ces trucs?

Son seul défaut, c’est bien de ne pas rouler davantage. Quel dommage de ne pas en profiter, ne serait-ce que pour quelques rallyes touristiques, sans aller chercher le dernier dixième. Quoi qu’il en soit, eu égard à l’état neuf de l’auto, vous pourriez parcourir bon nombre de kilomètres sans vous soucier d’autre chose que du niveau de la jauge à essence. Et si jamais vous osiez discuter le prix, je vous souhaite bien du courage. Il suffit de jeter un oeil au palmarès de ce Speedster pour comprendre qu’il est simplement parfait:

  • Concours d’élégance de Palm Springs 1996: prix du Best of Show
  • Concours d’Elegance du sud de la Californie 1996: 1ère place, catégorie Porsche
  • Concours d’élégance de Newport Beach 1996: 2ème place, catégorie Porsche
  • Concours d’élégance de Palos Verdes 1996: 1ère place, catégorie Porsche
  • Concours d’élégance de Dana Point 1997: 1ère place, catégorie 356 pré-A
  • Concours d’élégance de Dana Point 2012: 1ère place, catégorie 356 pré-A
  • Concours d’élégance « Carmel cars on the avenue » 2013: 1ère place, catégorie Porsche Speedster

used-1955-porsche-356-speedster-9423-11177385-5-640

C’est impressionnant, et il n’y a bien que les américains pour en être capables. Je vais m’empresser de prendre le premier avion venu pour aller signer un gros chèque à monsieur Bruce Canepa. Ensuite, je ferai ce que nous, européens, faisons de nos voitures: rouler avec.
Ce sera peut-être la plus grande des victoires pour notre Speedster du jour.

Retrouvez l’annonce ici:

http://www.canepacollection.com/detail-1955-porsche-356-speedster-used-11177385.html

Une réflexion sur « Porsche de la semaine: 356 Speedster pré-A »

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s