Porsche de la semaine: 997 Turbo S


Turbo S. On ferait rêver un porschiste pour moins que cela, mais force est d’admettre qu’une telle appellation, au sein de la gamme 911, a bien peu d’équivalents. Lancée en 2011, la 997 Turbo S enterre avec elle la notion d’édition limitée, en guise de chant du cygne d’une génération de 911. En revanche, ce sur quoi la Turbo ne transige pas, c’est bien l’équipement. Je pourrais consacrer des pages et des pages à vous concocter la liste exhaustive des équipements de série d’une 997 Turbo S. Entre les jantes à écrou central de type RS Spyder, les PCCB, l’intérieur intégralement recouvert de cuir, le module de navigation, les phares bi-xénon etc… Cela laisse rêveur, non ?

Si votre réponse à ma question est positive, passez votre chemin. Une Turbo S, c’est bien. Une Turbo S parfaite, voici bien la seule chose qui m’intéresse, sans quoi elle n’aurait nul droit de cité dans cette rubrique.  Je me devais donc de vous présenter cette Turbo S, à vendre aux Etats-Unis, dans la « modeste boutique » de Richard Sloan.

mexico_front

La moindre des choses était donc de commencer par faire un énorme pied de nez à la profusion de Turbo grises ou noires. Rouge ? Jaune ? J’ai dit « auto parfaite », ce sera donc une peinture sur commande spéciale, en l’occurrence un bleu mexico absolument sublime. Mais voyez-vous, le premier propriétaire avait mangé du lion, car il a également troqué les jantes de série pour celles de la GT3, peintes en noir. Mais voilà, cela ne suffisait toujours pas. Notre heureux acheteur s’est donc décidé à équiper sa belle de l’aérokit Turbo, afin d’ajouter une note supplémentaire de sportivité et d’exclusivité à une Turbo S qui n’en manque décidément pas. J’applaudis déjà des deux mains, et si cela continue, je vais également devoir applaudir avec les pieds.

mexico_back

Eh bien je crois que je vais y être obligé, parce que le premier acheteur s’est ensuite attaqué à l’intérieur. Bien loin de chercher le clinquant à outrance, il s’est décidé pour un cuir noir intégral, très sobre. Cependant, le noir est bien triste, il fallait donc ajouter une touche de folie à cet habitacle. Qu’à cela ne tienne ! Il s’est donc attelé à rappeler la couleur des étriers de freins, demandant à ce que le cuir soit entièrement surpiqué en jaune, et ce jusqu’à l’intérieur de la jante du volant. J’en serais presque à verser une larme d’émotion.

mexico_interior

Jusqu’à ce que je me rende compte qu’il valait mieux de ne pas voir trouble, tant il restait à voir. Les coques des sièges sport entièrement habillées de cuir surpiqué, par exemple. Il faut dire que la coque grise initiale était bien vulgaire. Il faut ensuite s’extasier devant la profusion de carbone : console centrale, levier de frein à main, baguettes de tableau de bord, levier de vitesses sont entièrement recouverts de carbone, sublimé par l’habillage de cuir, jusque dans les moindres recoins. Régalez-vous également des fonds de compteurs jaunes, mais gardez votre sang-froid, il reste du carbone quelque part ! Sur les seuils de porte ? En effet, mais ce n’est pas l’essentiel.

Rappelez-vous, c’est une Turbo S ! A ce titre, elle bénéficie de série du kit moteur X50, portant la puissance de 500 à 530ch, cela s’accompagnant d’une boîte à air en carbone. Ah ! et tant que j’y pense, l’auto n’a pas 3000 kilomètres.

mexico_pdk
La finition est parfaite, soignée jusque dans les moindres détails.

Nous voici donc en présence d’une voiture neuve, mais d’occasion ! Et permettez-moi de vous le dire très franchement, une telle opportunité ne se présente qu’une fois. L’auto a été préparée, jusque dans les moindre détails, et c’est bien ce qui fait la différence avec la profusion de Turbo S en circulation. Pas une seule ne sera capable de s’approcher de ce niveau de finition, d’exclusivité, le tout enveloppé dans une robe de sportivité, aussi luxueuse que colorée. Vous ne trouverez jamais de meilleure façon de dépenser 187 500$.

Retrouvez l’annonce ici :

http://sloancars.com/3304/2012-997-twin-turbo-s-coupe-mexico-blue-black-1546-miles/

Une réflexion sur « Porsche de la semaine: 997 Turbo S »

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s