Exclusive, histoire de clients exigeants


Vous avez toujours rêvé d’un intérieur orange ? Peut-être auriez-vous aimé, lui une 911 de la couleur des cheveux de sa femme, elle un Boxster de la même couleur que son sac à main préféré ? Un peu plus de puissance, ou plutôt un intérieur tout en bois précieux ?

Un doux rêve ? Pas chez Porsche. Il existe un département spécial destiné à ces commandes parfois extravagantes, destiné à satisfaire les désirs les plus fous des clients. Il porte aujourd’hui le nom de Porsche Exclusive, et de ses ateliers sont sortis dernièrement quelques pièces d’orfèvre : les 997 Sport Classic, les Speedster, et les rarissimes Club Coupé :

porsche-911-sport-classic-rear-640x425
997 Sport Classic (image  www.autobahnbound.com)
800px-2010_Blue_Porsche_911_Speedster_997_Mondial_Paris_4013x2675
997 Speedster
800px-Stuttgart_Jul_2012_79_(Porsche_Museum_-_2012_Porsche_911_Club_Coupe)
991 Club Coupé: seulement 13 exemplaires furent produits

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce département n’a pas vu le jour suite à l’arrivée des clients du Moyen-Orient  gorgés de pétrodollars désireux d’afficher leur fortune. Gardons ces clichés pour d’autres. Voici les grandes lignes de l’histoire d’une activité encore un peu méconnue de Porsche, et dont l’histoire débuta de façon un peu inattendue…

Dès le début des années 50, Porsche proposait à ses clients de développer des peintures spéciales sur présentation d’un échantillon, mais c’est au début des années 60 qu’un certain Alfried Krupp von Bohlen und Halbach franchit les portes d’une concession Porsche, ayant la ferme intention d’acheter 356, mais il désire un équipement précis : un essuie-glace arrière ! A cela, le commercial répondit que ce n’était pas faisable techniquement. « Eh bien faites-le pour moi » répliqua monsieur Krupp. Quelques mois plus tard, il reçut son auto équipée d’un essuie-glace arrière. Ce fut cette demande qui marqua la naissance du département « Sonderwunschprogramm » (programme des souhaits spéciaux) dont la naissance fut officialisée en 1970 lorsque Ferry Porsche lui assigna la construction des commandes spéciales et des 911 de compétition. Ce programme se développa timidement jusqu’à la fin des années 80, principalement en réalisant des peintures sur demande.

En 1983, le « Sonderwunschprogramm » devint le département Exclusive qui se trouva à un tournant de son histoire : Cheikh Mansour Ojjeh, un saoudien propriétaire de la société d’ingénierie TAG, fit une commande autrement plus ambitieuse : une Porsche 935 utilisable sur la route qui lui fut livrée la même année.

ojjeh9351
Mansour Ojjeh et la 935 Street. (archives Porsche)

Les années 80 marquèrent également le sommet de l’extravagance avec des 959 toujours plus folles, dont une 959 peinte de couleur or, un intérieur serti de bois précieux, un volant arborant les armoiries du propriétaire et des échappements cerclés d’or massif. Certaines réalisations délirantes de l’époque, telles qu’un intérieur serti de diamants, ne seraient plus possibles aujourd’hui, car les limites d’Exclusive s’arrêtent lorsque le niveau de sécurité des passagers se trouve réduit.

porsche_959_gold_1
Images : http://mad-spark.com
porsche_959_gold_3
L’intérieur de la 959 Gold bénéficia d’un traitement particulier
porsche_959_gold_2
L’intérieur était entièrement habillé de cuir et de bois précieux. Notez les armoiries sur le volant.

Au début des années 90, le département Exclusive se lance dans la construction de séries ultra-limitées, notamment la célèbre 964 Turbo S Leichtbau produite à 86 exemplaires : une 964 Turbo dont la puissance fut portée à 380ch, et dont l’équipement était aussi réduit que celui de la 964 RS pour atteindre les 1290kg. Un missile dont la cote ne cesse de s’envoler. D’autres réalisations sur base de 964 furent construites, notamment 15 Speedster Turbolook, produites en très petites séries et aujourd’hui quasiment introuvables.

PO_03_12_Scharfes_S_02
La 964 Turbo S Leichtbau, aisément reconnaissable à ses entrées d’air dans les flancs. En arrière-plan, une 964 Turbo S « flatnose », autre réalisation signée Exclusive. (photo Carsten Krome)
passen10
Intérieur dépouillé pour la Turbo S Leichtbau, avec néanmoins des tapis de sol signés.

Après une rapide réorganisation des différentes divisions de Porsche en 1995, le département Exclusive se voit confier l’ensemble des préparations moteur pour les voitures de série. Porsche Motorsport proposait jusqu’alors des préparations venant concurrencer frontalement Porsche Exclusive,  ce qui ne facilitait pas la vie du client qui ne savait plus où donner de la tête. Le kit moteur dit K2 proposé par Porsche Motorsport équipa un nombre très faible de véhicules, ce qui limitait sa légitimité par rapport au kit X51 proposé par Exclusive, à la notoriété grandissante. La 993 perpétua la tradition des Turbo S, avec 345 exemplaires montés directement dans les ateliers Porsche Exclusive, Turbo S qui furent également produites en 911 types 996 et 997.

Porsche Exclusive a fêté ses 25 ans en 2011 et avait décidé pour l’occasion de lancer une édition limitée témoignant de l’ensemble de son savoir-faire. Le résultat : une série de 356 exemplaires de 997 Speedster parés d’une teinte spéciale, le « bleu profond », ainsi que d’un intérieur orné de rappels de la couleur extérieure. A l’occasion de ses 25 ans, Porsche Exclusive est parvenue à montrer l’étendue de son savoir-faire tout en saisissant l’occasion de faire renaître une icône.

P10_0659
L’intérieur du Speedster, entre raffinement et originalité. (photo Porsche AG)

A 25 ans passés, Porsche Exclusive se porte mieux que jamais. Les clients sont de plus en plus friands de personnalisation et il n’est pas rare qu’une auto sorte des chaînes avec au moins une ou deux options Exclusive. Puisque tous les délires sont permis ou presque, à quand une 991 GT3 Cabriolet ? Gageons que pour ses 30 ans, Porsche Exclusive nous réserve quelque chose d’au moins aussi excitant !

(Inspiré des travaux de Dominique Maroni)

(La photo d’introduction de cet article est tirée du site : http://yo.spc.free.fr/)

9 réflexions sur « Exclusive, histoire de clients exigeants »

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s